Skip to content

IL Y A 50 ANS ? HOMMAGE AUX MERCENAIRES DU CONGO 1964

26 novembre 2014

Affiche.AnnéeduDragon601402_3489291118607214237_n

APRÈS  ANS: Je veux ICI réhabiliter ce que les médias déjà corrompus dans les années 60 ont osé affubler du nom « d’Affreux » des volontaires venus d’Europe pour se battre pour peu d’argent et dont les missions (mandatées par des dirigeants africains qui n’avaient pas confiance en leur propre troupe ) et qui avaient peu de moyens ont combattu face à des troupes armées par les communistes ( guerre froide off course) et qui eux se livraient à des exactions autant sur des civils africains que des blancs. Je laisse la parole à un ancien qui y était: (se reporter à mes rubriques précédentes à ce sujet, voir lien au bas de la page)

En 1964, la crise congolaise est à son paroxysme. Après l’échec des négociations, les puissances occidentales décident, sous la direction des États-Unis et de la Belgique, d’envoyer une aide militaire au Congo. Le 1er novembre 1964, les colonnes de l’Ommegang du colonel Vandewalle se mettent donc en route, direction Stanleyville où environ 1 600 Belges et étrangers sont pris en otage par les Simbas. Les opérations « Dragon Rouge » et « Dragon Noir » découleront de ces premières actions sur le terrain. À leur retour en Belgique, les troupes sont accueillies en « libérateurs » par une population conquise par leurs actes de bravoure.

Ce livre de 256 pages, richement illustré, à présent disponible en français, nous conduit d’heure en heure à travers l’évolution à la fois héroïque, complexe et tragique des événements vécus dans la République démocratique du Congo, détaille les engagements et analyse les opérations militaires grâce à de nombreux témoignages recueillis auprès de soldats et d’expatriés. L’auteur n’a pas ménagé, cinq années durant, ses recherches, ses contacts et sa documentation pour nous livrer un récit percutant de vérité et d’émotions.

307598_395035440583421_1709603965_nbig_25132750_0_550-374

Eddy Hoedt est né à Izegem le 1er juillet 1947. Après avoir réussi les examens à la Citadelle de Namur en octobre 1965, il rejoint le régiment de Paracommandos. Du 1er février 1966 au 28 avril 1967, il se trouve incorporé au 3e bataillon parachutiste basé à Lombarsijde jusqu’en 1977, pour ensuite déménager à Tielen, au sud de Turnhout. À la suite de ses liens avec le corps d’élite de notre armée, il rédigera des courts essais et plusieurs publications, dont Wings, daggers en kronieken (De Krijger, 2007) et Het Jaar van de Draak. Congo 1964 (Masoin, 2011).

Baudouin Peeters est né à Uccle en 1970, il est marié et papa de 3 enfants. Licencié en droit de l’Université Catholique de Louvain et licencié en Droit International et Européen de Leiden (Pays-Bas), il est journaliste indépendant, chroniqueur dans différents médias et consultant. Il s’est chargé de la traduction et de l’adaptation française.
Editions Masoin • 21,5 x 30,3 cm • ISBN 9782872020256 • Nombre de pages : 256 • 39,90 euros
Parution : 21 novembre 2014

Contact presse : +32 495/57 63 57
Baudouin Peeters – congo1964.fr@gmail.com
Distribution/diffusion auprès des libraires : La Caravelle – info@sdlcaravelle.com

Congo-65-vers-Uvira-Sud-Kivu-Desble-Chassin-GirardeyCongo-Bolobo-1965-BOB-NODDYN

L’ANNÉE DU DRAGON. CONGO 1964 – Eddy Hoedt
Adaptation et traduction française par Baudouin Peeters
En 1964, la crise congolaise, qui débuta en 1961, après l’assassinat du Premier ministre Patrice Lumumba, va culminer. Les rebelles, qui se nomment “Simba” (lion), occupent pratiquement un tiers du nord-est du pays. Ils tiennent également sous leur coupe à Stanleyville et à Paulis plus de 5000 hommes, femmes et enfants, Européens, Asiatiques et Africains. Des exécutions publiques de nombreux Congolais ont lieu régulièrement.
Après que tous les efforts de négociation pour trouver une solution aient échoué, les Puissances Occidentales décident, sous la direction des Etats-Unis et de la Belgique, d’assurer une aide militaire au Congo. Cela s’élabore en faisant appel au colonel belge Vandewalle en tant que conseiller personnel du Premier ministre Tshombé.

281678_387256631361302_788596645_nCongo-1965-Paulis-QG-Henrivaux-de-faction
Petit à petit au Congo, la 5e Brigade mécanisée est sortie de terre et Vandewalle la nommera rapidement “Ommegang”. Le 1er novembre 1964, les colonnes de l’Ommegang se mettent en branle en direction de Stanleyville, où environ 1.600 Belges et étrangers sont pris en otage par les Simbas. Etant donné la gravité de la situation sur place, les Américains et les Belges, décident ensemble d’intervenir militairement en montant une opération armée. Dans la nuit du 17 novembre 1964, renforcé par des unités d’appui, le 1er Bataillon de parachutistes de Diest, s’envole avec les transports de troupes américains, de C-130 Hercules, vers la base de l’île de l’Ascension. Le 21 novembre, tout le corps armé s’élance vers la base de Kamina au Congo.
De tôt matin, le 24 novembre, l’opération “Dragon rouge” prend cours et le 1er Bataillon est parachuté à Stanleyville créant la joie mais aussi le drame parmi les otages. De fait, les Simbas rassemblent ces derniers pour les fusiller avant leur libération et une course contre la mort se joue. Pendant ce temps, les colonnes de l’Ommegang, renforcées par des groupements de mercenaires et de gendarmes katangais, s’approchent de Stanleyville qu’ils atteindront vers midi et occuperont les places libérées par les parachutistes. De leur côté, ces derniers se regroupent à l’aéroport pour une nouvelle opération.

424757_347956625291303_1755935964_n12616_396259803794318_1879885965_n
Le 26 novembre 1964, est déclenchée l’opération “Dragon Noir” parachutant les hommes du 1er Bataillon sur Paulis pour libérer le plus possible de populations menacées. Ensuite, c’est le retour en Belgique où les troupes sont accueillies en “libérateurs” par une population conquise par leurs actes de bravoure.
Ce livre nous conduit d’heure en heure à travers l’évolution à la fois héroïque, complexe et tragique des évènements vécus dans la République Démocratique du Congo, détaille les engagements et analyse les opérations militaires, grâce de nombreux témoignages recueillis auprès des soldats et des expatriés qui vont nous projeter au milieu de la fournaise de l’Est du Congo. L’auteur ne ménagera pas, cinq années durant, ses recherches, ses contacts et sa documentation pour nous livrer un récit percutant de vérité et d’émotions.
Un livre de 256 pages, adapté et traduit en version française, riche de nombreuses photographies et documents uniques, disponible au prix public de 39,90 €.
Le livre sera distribué auprès des libraires par La Caravelle
dès le 17 novembre prochain – info@sdlcaravelle.com – 02 / 240 93 00

Informations et coordination de l’édition française :
Baudouin Peeters 0495/57 63 57 – congo1964.fr@gmail.com

Paulis-1965-QG-Retour-Ops-2Congo-65-T-6-a-Buta

Advertisements

From → Uncategorized

17 commentaires
  1. A reblogué ceci sur raimanet.

  2. Erich Hvo Clement permalink

    et komment va le combat anti fascistes en ukraine ? branleur !

  3. Marsouin en colère :o)) permalink

    Et qu’est-ce qu’il veut l’autre couille de loup, là ?… Branleur toi même !…
    Non mais… Faut pas insulter les camarades.

  4. 2e pompe dukon permalink

    va chier erich ..c est NOTRE blog ici et si t agresse le blogmaster tu nous agresses tous à nous les anciens du contingent, jparie que t as jamais servi paidai!

  5. Marsouin en colère :o)) permalink

    T’as raison 2ème pompe Dukon : faut « groupir »… Et qu’est-ce qu’ils font les autres, là ?… Ils se comptent les poils ?… Allez les Anciens du Contingent, tous au « Paquet » !!!… RASSEMBLEMENT !!!… Bordel de merde, je m’en vais vous réveiller à coups de latte dans le fion… Rires…

  6. Marsouin en colère :o)) permalink

    Cher Erich,

    Manifestement, il y a un truc entre l’auteur de ce blog et toi… un truc que vous feriez mieux d’aller régler tous les deux en privé derrière les « garages », après la descente des couleurs et si possible à mains nues…

    Maintenant que tu nous traites tous de bouseux ou de trous du cul, ça personnellement je peux pas le laisser passer.

    D’une, on n’est pas là pour raconter nos campagnes, mais pour parler de nos souvenirs et partager nos expériences des dix ou douze mois de service militaire (parfois plus, pour les Anciens).

    Et je le précise : dans la joie et la bonne humeur… C’est avant tout le but de ce blog.

    De deux, ce que chacun a fait ensuite (après ce service national) ne regarde que lui-même… Pas besoin de rentrer dans les détails, on s’est bien compris… Il y a d’autres blogs pour parler entre SOF…

    De trois, pour ne parler que de ma propre expérience, je me méfie de tous ces aventuriers sans conscience qui sont convaincus de mettre leur peau au bout de leurs idées, alors qu’ils ne mettent en jeu que la vie d’autrui…

    Je ne t’en citerai qu’un seul – que j’ai bien connu – et qui a entrainé à sa suite (grâce à son charisme) un groupe de jeunes cadets à peine formé au maniement d’armes. Cela rappellera certainement des souvenirs à ce Gaston Besson (que je ne connais pas) …L’un des cadets a perdu sa jambe en sautant sur une mine. Cela se passait en Croatie au début des années 90… Hasard.

    Tu t’es visiblement engagé dans une lutte que tu crois juste.
    C’est ton choix, et je le respecte.

    Qui que tu sois, où que tu sois… Je ne te souhaite pas la mauvaise blessure.
    Reviens nous entier. C’est tout ce que j’espère pour ta famille, tes proches et surtout pour toi…

    Mais cesse de nous insulter. C’est tout ce que je te demanderais par politesse.

    Si je connaissais ton adresse postale, je t’enverrai pour Noël un bouquin de Jean Paul Sartre. Cela te permettrait de réfléchir à la condition humaine : chaque homme est responsable de ce qu’on a fait de lui…

    Bon vent ma poule. Serre les miches, baisse la tête et surtout ne prends pas froid.

    Respire un grand coup et reste dressé sur tes pattes arrière.

    Et au plaisir de ne plus te lire ici.

    Signé : un ancien des RPIMa.

  7. Erich Hvo Clement permalink

    « Je ne t’en citerai qu’un seul – que j’ai bien connu – et qui a entrainé à sa suite (grâce à son charisme) un groupe de jeunes cadets à peine formé au maniement d’armes »

    tu me fais rigoler, tu ne connais personne…!! donne un nom pour voir…!

  8. Anonyme permalink

    T’es un marrant toi !… On te dit de foutre le camp en te montrant aimablement la porte et tu reviens par la fenêtre… ou bien tu t’essaies de te glisser par la cheminée.

    Remarque, c’est de saison puisque qu’on s’approche de Noël. Rires…

    Tu voulais des noms ?…

    Paul J. pour la Croatie (mais tu n’as pas connu : à l’époque, tu étais au biberon…).
    Bernard M. et Jean Luc P. pour l’Afrique (mais tu n’as pas connu non plus, l’époque du Congo, l’après Bokassa en RCA, ou le Cameroun…).
    Hannibal, Manuel ou Victor… Tu en as peut-être entendu parler, par contre ?…

    Allez petit, va donc jouer avec les gosses de ta rue…

    Laisse les anciens raconter leurs histoires et blablater entre eux. Ils ont leur passé dans le rétroviseur, contrairement à toi qui tente de te bâtir un présent et un avenir…

    Je ne juge pas ta méthode, hein !…

    Pianote prudemment derrière ton écran. Le Dombass, tu peux continuer de le visiter grâce à Google Maps et Facebook. C’est finalement bien moins dangereux.

    Allez ma poule, arrête de nous faire chier avec tes questions de pucelle : j’en sais certainement plus sur toi que tu ne le penses…

    On arrête là. OK ?…

  9. Erich Hvo Clement permalink

    bande de fiottes qui se crois des macs parce qu’ils ont tiré 2 fois avec un Mas36 et qu’ils ont sucé la bite du sergent arabe de service…

    Benoit N. Albert.P Gérard J. Mohamed H. Alfred Q. …. c’est quoi ces conneries, t’as que ça ???

  10. Erich Hvo Clement permalink

    parles moi du Commandant Gaston Besson, des forces spéciales du bataillon Azov (commandant de 800 volontaires en Croatie, destructeur a lui seul de plusieurs chars serbes…etc et de ses troupes d’élite en Ukraine mais viens pas ramener ta grosse fraise de bouzeux alcoolique et syphilitique donnant des leçons et avec des prénoms bidons….!

  11. Acier permalink

    Lache nous avec ton Besson ! ce type bouffe a tout les rateliers pour du pognon, il a du fuir d’Ukraine et a du se casser la queue entre les jambes il y a trois mois pour avoir balancé des infos sur ses copains d’Azov (ce qui a permis plusieurs victoires des FAN), ce type n’est rien qu’un paumé, et si tu vas sur sa page facebook tu verras qu’il n’ouvre plus sa gueule pour ses potes nazis sinon pour esssayer de « revenir » avec l’image d’un bon petit nationaliste, il cause d’immigration, des chrétiens d’Irak, de chansons, essaye de paraitre intello en copiant des textes et surtout bien au chaud en Croatie apres avoir appelé les autres a se faire trouer la peau pour les oligarques juifs de Kiev.

  12. Eric Clement permalink

    De retour et de passage, alors les ptits PD on répond plus ?? pour précision, J’ai 48 ans, j’ai été dans les paras français et lle service action DGSE, ensuite avec mes potes Legios et autres dans les Force Spéciales Croates en Croatie et Bosnie 1991/95 , et groupe Anti Terroriste avec quelques blessures dans certaines actions juste par exemple G.V. on a eu 240 tués et blessés en 2 jours et les muslims environ 400 et pas du combat artillerie mais prendre des positions , puis ensuite tourisme en Birmanie, et autres….
    entre autre , instructeur ATG/PCB/SDE etc …
    je suis tireur de précision, sniper, anti-matériel, commando, me servir d’une boussole et sans GPS et donner de bonnes coordonnées, anti tank, mines et piègeages, bon niveau de kick-boxing et close combat ahahahah testé 1000 fois dans la rue contre des racailles comme vous etc…..

    et je vous emmerde ainsi que tous les communistes et islamistes et sionnistes et tous ceux qui sont contre moi.
    Pas de pb pour moi de 0 à 50 cm à plus de 1000 m.

    As tu déjà monté à l’assaut ? As tu péter un bunker ? As tu couru dans un champ de mines sous le feu ennemis? As tu sauté dans une tranchée ennemie et nettoyé ?

    Reste sur ton canoé à chasser les truites au calibre 12 et fumer tes joints, et body building avec tes tafioles frustrés et gays.

    Si tu veux cartonner, retourne partouzer dans ton régiment de crapauds avec tes nègres et ratons muslims et feujs…
    C’est toi la blanche soumise, le catimite de ton groupe ?

    Euhhh juste une question ? Tu étais quoi tu es qui ? Si je veu je pourrai savoir tout sur ta gueule de pédale, oui car on a un niveau et des relations diférentes.

    Aller a plus je vous attend sur ma page Facebook. Eric Clement

  13. Anonyme permalink

    Ouais c’est ça t’es un super guerrier Eric Clement (et c’est valable pour les autres aussi),non mais à qui veux-tu faire croire ça? T’es comme tout ceux qui se la raconte sur les sites natios,ils sont paras ou légionnaires,on tous fait la guerre et des tas d’OPEX alors qu’en fait ils n’ont jamais quitter leur campagne arriéré.

    Arrêtez de vous faire mousser les gars vous n’avez jamais rien fait et ne ferrez jamais rien et quand les races inférieurs seront majoritaire dans votre pays,ils vous baiseront la gueule et vous en redemanderez encore car vous aimez ça vous les français soumis.

  14. Anonyme permalink

    Vous feriez mieux d’agir au lieu de parler bande de grosses pédales!

    Vous vous prenez pour des vrais mecs parce-que vous avez tirez une fois pendant votre service militaire?

    Et au lieu d’aller chez les sous-hommes slaves ou asiatiques combattre pour les youpins de Washington et Jérusalem,vous feriez mieux de nettoyer votre ville pour commencer mais bon comme vous n’avez probablement jamais quitter la France pour faire les exploits que vous racontez,vous attendrez et chouinerez quand les sous-hommes bougnoules et nègres que vous aimez tant (le bon temps où vous suciez la bite du sergent raton,n’est-ce pas?) viendrons niquer votre femme et vos filles,le tout sous votre regard complaisant car les français ne sont qu’un peuple de lâche qui n’a jamais su gagner une guerre depuis 200 ans,peuple décadent,stupide et métissé qui n’est composé que de sodomites et de bolchéviques.

  15. Eric Clement permalink

    pov con si tu venais sur les pages Facebook ou j’interviens tu saurai que je suis un des meilleurs dans mon rayon (a part mon fils actuellement en Opex), je bosse avec la DGSE les SEALS et suis instructeur des forces spéciales croates, j’ai buté des dizaines d’hommes de femmes et de gosses serbes duran la guerre civile en Yougoslavie 1991/95, des salopes de serbes asiatiques gitans mongols métissés ! et au poignard et au marteau alors venez pas me la branler, je suis un expert et je vous baiserais la gueule.

  16. Thibault D. permalink

    A la suite de l’info passé par un pote, Je me permet de venir donner mon avis car je suis sur place en Ukraine, j’ai remplacer a Besson comme recruteur international pour le bataillon AZOV, ce que je sais c’est que ce gars empochait toute l’oseille des donateurs pour la flamber avec des putes et se saouler la gueule, niveau de recrutement = zéro pointé, nul de nul, un vrai branleur, mais avec moi les choses change, j’attend plusieurs centaines de volontaires francais. Pour le cas de Clément, c’est pas un gars méchant, juste un mithomane qui se fait un gros bouquin d’histoires de guerre, le gars se branle beaucoup c’est tout mais il est plus honéte que Besson.

commentaires totalement libres , défoulez vous!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :