Skip to content

S’engager en 2014, de jeunes réunionnais partent pour l’école de sous/off.

18 avril 2014

10245282_286384918192244_2452361908416916391_n

Spécialement pour mes jeunes qui viennent souvent m’interroger, cette vidéo répondra à beaucoup de vos questions. Bon, là il s’agit d’élèves sous/off donc titulaire du baccalauréat (bac+3 pour être officier) mais c’est à peu prés la même musique pour les militaires du rang (soldat, caporal, caporal/chef) aucun diplôme exigé) , une fois les tests d’aptitude réussis, hop dans l’avion, au revoir papa maman  direction la métropole. Je ne suis qu’un ancien de l’armée du contingent et cette nouvelle armée pro ne me fait pas particulièrement « bander » pour des tas de raisons que j’énumère tout au long de ce blog.

1450827_692783834074821_385704810_n

J’ajoute qu’en raison du très faible effectif de notre armée fr, vous aurez toutes les chances de vous taper une OPEX (Aller guerroyer au Mali, en Centrafrique, Afghanistan… ..etc), cela rapporte financièrement à condition de revenir en un morceau. Mais comme ce n’est plus dit par les recruteurs ni dans les spots publicitaires, l’armée ce n’est pas un métier car être prêt à mourir « pour son pays » cela exige l’esprit de sacrifice, vous savez les valeurs ringardes qu’on n’ose plus prononcer même à l’armée! (Pas à la légion):ESPRIT DE SACRIFICE!

1463917_711175458902325_1353738479_n

Actuellement et ce depuis début 2014, et pour la 1ere fois l’armée de terre a eu du mal à recruter, un conseil demandez si vous n’êtes pas diplômé l’infanterie , c’est là qu’il manque du monde et le biffin c’est celui qui encaisse tout, c’est pour ça qu’on l’appelle comme ça…….dixit un ancien biffin fils et petit fils de fantassin (= biffin) des 2 précédentes guerres mondiales, et ne fantasmez pas sur l’électronique, la modernité, les gilets pare balles invulnérable, les guerres se gagnent sur le terrain avec des soldats et leurs flingues, le terrain gagné ne s’occupe pas avec des drones!

1471395_693040784049126_501677410_n

Publicités

From → Uncategorized

9 commentaires
  1. Philippe permalink

    Dans l’état de soumission où est actuellement la France, on comprend que nos armées aient des difficultés à recruter des supplétifs pour l’oncle Sam. Surtout quand on sait que les Etats-Unis ont les mêmes difficultés et sont obligés de recruter des latinos en échange de la nationalité américaine ou de recourir à des co-contractants privés, nouvelle appellation pour mercenaires. Si j’avais 20 ans aujourd’hui, je ne ferais pas ce que j’ai fait il y a 55 ans et pour lequel j’étais fier de l’avoir fait. Tant que la France ne sera pas redevenu un Etat-nation libre et indépendant, la jeunesse éclairée, n’acceptera pas de servir « l’Empire » dont les agissements sont contre productifs pour le maintien de la paix.

  2. Philippe permalink

    La Réunion ayant un taux de chômage parmi les jeunes, plus élevé qu’en métropole, il est certain qu’il s’agit là d’un vivier fécond pour nos armées. Je ne prendrai pas le risque de comparer avec ce qui se pratique outre-Atlantique (autocensure oblige).

  3. C’est un moindre mal car pendant qu’ont affaiblit et amenuise notre « armée du peuple » on
    peut encore l’appeler comme cela, un monstre : l’EuroGendFor grandit dans l’ombre,
    presqu’en catimini et, Ô horreur! on y recrute même des Turcs. Lorsque les peuples,
    poussés par la misère se révolteront, cette troupe, dont les pouvoirs seront illimités
    viendra remettre de l’ordre dans les nations de l’UE. Ainsi les chefs d’état, tels des
    Ponce-Pilate, regardont ces mercenaires policiers paramilitaires, auxquels sont joints
    les services secrets, régler de la façon la plus « ferme » les révoltes des nations. Et
    ces lâches de dirigeants seront soulagés de ne pas avoir à envoyer leur police ou
    leur armée contre leur peuple. Leur accoutrement de combat nous fiche vraiment
    la frousse, encore plus carapaçonnés que notre GIGN ou que nos CRS. Un vrai
    cauchemar sur pattes. Lorsqu’ils deviendront un peu plus visibles on nous fera croire
    qu’ils seront susceptibles d’intervenir à l’étranger, de seconder nos soldats éventuelle-
    ment, pour nous rassurer, mais je reste persuadée que leur réelle mission sera de nous
    dompter de la plus violente façon. Une troupe sans âme sera notre malheur.
    L’ingrat peuple français se souviendra alors d’un petit soldat qui mourut pour sa patrie
    et qu’il a si malmené. 19/04/14 PKarl

  4. Vous avez tout compris, on réduit l effectif au maximum, nous aurons ainsi , non plus 1 armée pour la défense du peuple européen, mais 1 grosse milice destinée à le réprimer car en haut on sait que la révolte gronde, jamais l armée du contingent n aurait tiré sur son propre peuple, déjà en 68, des comités de soldats se formaient et comme il courait le bruit qu on allait les envoyer taper sur les étudiants, ceux-ci annonçaient la couleur dans les casernes « On va pas taper et encore moins tirer sur des jeunes français »…Je suis en train de rassembler des infos sur le choix des recruteurs, sont écartés les derniers petits français patriotes nationalistes, sont préférés ceux qui sont d’esprit ingérence humanitaire surtout parmis les officiers, écoutez comment causent les jeunes officiers, comme des inspecteurs de l éduquenaze robotisés…..

  5. 2e classe de la 84/06. biffin du 92e ri permalink

    pfft comment qu ils cranent les mecs de l armée pro, des rouleurs de mécanique, c est tout, ils feraient mieux de compter les rangs, effectifs minable, inferieur à l armée suisse, tres peu d avions, de blindés, de navires, 1 porte avion non opérationnale, qqs missiles nocléaires rouillés, allez vous faire voir, nous du temps du contingent on a pu déployer 500 000 hommes en algérie , mon pere y était et on l a gagnée cette guerre!

  6. Benjamin permalink

    Il est fréquent de décrier la mollesse avérée, moralement et intellectuellement, de la jeunesse française. On le fait, on a raison. Je peux me permettre de le dire puisque j’en suis et que je la côtoie au quotidien ( j’ai 24 ans…) seulement, ce faisant ( je ne vise pas l’auteur de ce blog, que je respecte beaucoup, le constat que je fais ici est une généralité ), on oublie que cette dernière n’a pas réclamé la suspension du service national ; celle-ci lui a été imposé. Je veux dire par là que la jeunesse se laisse aller, certes, mais qu’on ne fait rien pour l’en empêcher, pour la redresser et la recadrer. Et surtout pour lui faire comprendre que nous vivons dans un monde violent, qu’il est difficile de faire de la prospective et de prévoir la nature des prochaines guerres, et le moment où elles éclateront ; et qu’en conséquence, le pays doit être prêt, à l’avance, ce qui implique de raisonner sur le long terme. Autrement dit, il faut se préparer dès aujourd’hui, matériellement, moralement et intellectuellement, pour une guerre qui n’arrivera peut-être que dans vingt ou trente ans ( je fais exprès d’être large ). Et pour ça, il faut un service national, une préparation de toute la population à une époque où la distinction entre civil et militaire est souvent floue.

    Le problème de l’armée actuelle, c’est qu’elle est réduite, n’ayant pour ainsi dire, par le droit de s’exprimer, contrairement à police, à n’être qu’une exécutante, un supplétif pour des intérêts pour qui ne sont pas forcément ceux du peuple. Je rejoins ici Philippe : que nous ayons réintégré le commandement intégré de l’OTAN, nous précipitant ainsi dans les bras de l’Oncle Sam, est scandaleux, et le fait d’une haute trahison. Bien sûr, personne n’a râlé, ni manifesté, c’est trop abstrait pour certains, alors que nous sommes ici dans ce qu’il y a de plus pratique et de plus concret : préserver les intérêts de la nation, et lui permettre de se défendre. Nous sommes incapables de le faire contre une attaque éventuelle d’envergure aujourd’hui. Et non seulement ça, mais nous risquons d’être embarqués dans des opérations, voire des conflits, qui ne nous concernent pas, au nom d’intérêts étrangers, comme c’est déjà arrivé dans notre histoire.

    On a oublié que la quantité est aussi une qualité, et qu’il vaut mieux du matériel nombreux, fiable et robuste, que quelques engins ultra-sophistiqués, fragiles, et qu’on engagera que peu, ou pas du tout, pour ces raisons précises. Cette vérité, il n’y a pas besoin d’être un génie ou un fin stratège pour la comprendre, c’est une question de bon sens, qui nous concerne tous.
    Enfin, pour rejoindre 2e classe de la 84/06. biffin du 92e ri, le service militaire permettait, il me semble, et d’après ce que je lis sur ce blog, de réunir dans un esprit de fraternité, de camaraderie, des gens de tous gabarits, de toutes origines, et des les fondre dans un tout.

    Les appelés du contingent en Algérie n’étaient pas tous, que je sache, des bodybuildeurs acharnés qui se prennent pour Rambo, persuadés d’être sur-testostéronés, amoureux de la violence et voyant dans tout ça le summum de la virilité. C’était l’engagement de toute une génération, qui a réussi à réduire le FLN et à être gagnante sur le terrain, et qui n’ont pas perdu cette guerre : c’est plutôt les politiques qui n’ont pas voulu la gagner. Où est-ce que je veux en venir ? A ce point que pour certains, les vrais hommes, et à fortiori les vrais militaires doivent être d’un gabarit monstrueux, avoir des bras comme des troncs, et que quiconque ne répond pas à ses critères n’est pas digne d’être appelé un homme, encore moins un soldat. C’est très réducteur, mais c’est une mentalité, pleine de confiance en soi et d’autosatisfaction, à laquelle j’ai déjà été confronté. La valeur d’un soldat n’est pas seulement dans ses muscles, mais aussi dans sa psychologie et dans sa capacité de résistance morale.

    Merci,
    Benjamin

    • A Benjamin:bravo jeune homme, vous me rendez espoir, espérons qu il y a bcp de fr de votre génération comme vous, rem: le respect des anciens est une marque de forte personnalité.

  7. sabrauclair permalink

    Le problème de l’armée française c’est également qu’il y a un fort taux de muzz’, ce qui peut être gênant dans les conflits de notre siècle.

    Un général (2 ou 3 étoiles, je ne sais plus) m’a confié l’année dernière qu’il avait quitté l’armée quand il avait réalisé que ses soldats risquaient fort de lui tirer dans le dos sur le terrain.

    En effet, les petits muzz’ osent actuellement dire qu’ils ne veulent pas partir pour tirer sur leurs frères (sous-entendu leurs frères muzz’).

    En cas de guerre civile Flamby-le-mou sait qu’il ne pourra pas compter sur l’armée française dont la base est muzz’ et les cadres sont contre lui (sauf les généraux, par esprit de carrière).

  8. BLANDIN permalink

    les socialos n’ont rien appris de l’histoire,souvenez vous du déclin de l’empire romain d’occident

commentaires totalement libres , défoulez vous!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :