Skip to content

Guerre totale ? Nous y sommes!

17 mars 2014

Un peu de littérature parce que vous le valez bien! Et pas n’importe qui, un contemporain, encore vivant, enfin, encore un peu à ce qu’on dit, son prochain livre devrait paraitre à la prochaine rentrée littéraire vu qu’il doit avoir besoin de tune, voici du Michel Houellebecq, je sais, il n’a même pas fait son service militaire mais vu sa constitution physique le motif d’exemption est réel, par contre quel cerveau! Assez de verbiage, voici un extrait de « Plateforme » ( 2001) où il décrit en 6 pages la situation que l’on appelle par euphémisme de brésilanisation ou voire de guerre civile de basse intensité du frankistan, ce pays qui s’appelait France avant sa pré « chépaquoi », enfin vous voyez ce que je veux dire, ce qu’il était et comme on l’a connu, nous les gens de plus de 50 ans……Cliquez sur les pages pour pouvoir lire confortablement.

Image

SAPL-GC54_petite-1024x768

Image

1001003_359002040895814_629553727_n

Image

scarface

Image

garedunord

Publicités

From → Uncategorized

5 commentaires
  1. On devine que vous n’avez pas pu faire autrement que de rendre service à une connaissance.
    17/03/14.

  2. Plait-il?……que voulez vous dire honorable et fidèle lecteur?

  3. bastientiri permalink

    Houellebecq a cité ça en 2001 , 13ans plus tard cela a empiré,tous les jours elle empire la situation, il est mathématiquement obligé que cela cesse ou dégénère complètement, ce matin j apprends qu enfin des jeunes français se déplacent à 30 dans le métro lillois à la grande stupéfaction des merdias pourris bien sur qui préféreraient que nous continuions à nous laisser lyncher, violer, voler, agresser, insulter; cracher dessus, larder de coups de couteau..etc sans réagir!

  4. chef puant permalink

    intéressant d alterner article sur l armée, les guerres de l armée fr et les extraits de textes d auteur divers….on aimerait en savoir+sur les mercenaires, le putsch et l’indo, svp d autres livres gratuit aussi,merci capo/chef

  5. Je voulais dire que celui (ou celle) qui aura lu dans sa jeunesse, par exemple, les hommes
    célèbres de Plutarque, ou les grands généraux de la grèce (ou d’ailleurs) ou bien des histoires
    comme Télémaque où Robinson Crusoé, toutes ces sortes de héros à leur manière, même si
    certains sont des fléaux, n’auront pas reçu la même « nourriture de l’esprit » que celui qui se
    sera concentré sur un roman de Zola. L’horizon n’étant pas le même.

commentaires totalement libres , défoulez vous!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :