Skip to content

OU EN EST-ON DU PUTSCH?……. Un point doctrinaire!

20 juillet 2013

Un groupe militaro-intellectuel

Alors qu’un commissariat est attaqué par des hordes islamiques en république socialo-frankistanaise à Trappes, la population (une grande partie seulement et pas trop fort) en appelle à l’armée, pendant ce temps la rumeur de putsch enfle, où en est on exactement avec  cette histoire farfelue, je vous relaie ici un extrait « retouché   » issu de la dernière revue de ce groupe « délirant …………..ou peut être pas tant que ça » :

Image

Le Projet Lys Noir a été fondé par quelques officiers de réserve et des intellectuels convaincus du futur rôle salvateur de l’Armée pour dénouer la profonde crise politique, sociale et morale que traverse la France. Depuis, le Lys Noir est naturellement ouvert aux soldats, sous-officiers et officiers d’active de toutes armes, mais surtout à des combattants politiques, officiers d’idéal (des causes perdues)…Le Projet Lys Noir est d’abord une organisation clandestine de propagande éditant la «Revue de l’Arsenal» (dont est extrait cet article tout frais, juillet 2013), des manifestes, un réseau de blogs dont celui écrit par un ancien militaire du rang banni et exilé pour ses convictions et son ex-activisme dans des missions où il avait perpétré des réseaux communistes en 1987/88 afin de se livrer à des activités subversives en ex-RDA visant à accélérer l’effondrement du système soviétique, il existe aussi des affiches et un bulletin de liaison. Le Projet Lys Noir ne s’inscrit dans aucune logique électoraliste, ni dans aucune lutte corporatiste, sociale, religieuse ou syndicale : il travaille uniquement à la popularisation du recours au coup de force dans les rangs de l’armée française.Le Projet Lys Noir est également le fruit d’un atelier doctrinal recherchant une alternative, tant aux régimes autoritaires, qu’à la démocratie parlementaire qui s’est transformée au fil du temps en un cauchemar collectif et une atteinte aux peuples. Dans un esprit «anarcho-royaliste», même si l’expression semble contradictoire, le Lys Noir étudie aussi une «organisation politique anti totalitaire du futur» qui conjuguerait à la fois l’instauration de la démocratie directe à l’échelon de mini-républiques locales difficiles à pervertir par les politiciens, et l’établissement d’un Gouvernement central proposé par un Conseil d‘État à la confiance du peuple exerçant son contrôle par une assemblée constituée par tirage au sort ; ces deux niveaux de démocratie directe, le canton et gouvernement référendaire, étant renforcés par une institution médiatrice de défense des droits confiée à un Roi-Défenseur n’exerçant que cette seule magistrature autonome au service social du peuple. En attendant ce régime idéal, le Projet Lys Noir se déclare solidaire du Mouvement des Forces Armées baptisé «Marc Bloch» et poursuit l’objectif d’une révolution des œillets à la française, c’est à dire un coup de force, militaire et pacifique à la fois, débouchant sur l’installation d’un gouvernement d’union nationale eurosceptique; souverainiste composé à parité de personnes issues de droite, de droite nationale et de quelques chevènementistes et tout récemment ce projet reçoit l’adhésion de l’humoriste dissident Dieudonné avec sa puissante organisation (voir au fond de l’article).

Image

Projet LYS NOIR dédié à Georges Bernanos mais aussi au visionnaire ruraliste Pierre Poujade et au terroriste radieux Ted Kaczynski, est un mouvement d’insurrection contre les mutants, bobos, francs-maçons,geeks, racailles, pétasses, putasses exhibant leurs minuscules nichons femen, natio-complotistes, antifas, penseurs pouilleux, politiciens menteurs, homo prosélytes, traders, islamistes de reader digest, fonctionnaires technocratiques lèche-cul inculte et croyant agir efficacement en travaillant pour des institutions cramoisies, toutes ces femmes procureures-gendarmeuses-écrivaines-militaires-recteuses-buteuses de l ‘équipe de fr féminine..etc, mélanchoniens simiesques, et  toutes ces femmes qui ne sont pas à leur place et qu’un frankistan islamique couvrira d’une burka, technocrates incapables de prendre 1 décision sans respecter l’esprit de non-contradiction et fonctionnaires socialistes, pleureuses démocrates, bimbos télévisuelles,  animateurs de radio, consommateurs effrénés, lâches soumis, lecteurs de BHL, électeurs de Sarkozy/ Hollande, pédophiles mondains connebanditesque, antiracistes, antisémites délirants, faux identitaires, vrais angélistes de gauche, téléphages, publicitaires, journalistes totalitaires avec ces couples de présentateuzes/tateurs lobotomisés et recrutés car possédant un visage affublé d’un sourire  enjoué en prononçant  baraqueue obama et un rictus de croquemort en prononçant Janmarrrrilepeneu  beurk……enfin bref, contre tous ces nouveaux types humains engendrés par la société d’oppression technologique véhiculée jusqu’à nous par le capitalisme mondialisé.

Image

Conscient qu’il se bat avant tout pour un monde vivable et digne enfin retourné à l’Homme Ancien et que la France est l’outil magnifiquement choisi et «élu» de cette lutte contre les Robots, le Lys Noir est une organisation de combat anthropologique puisant ses racines dans le royalisme Français, mais l’ayant désormais dépassé par bien des aspects en dehors du sentiment qui restera perpétuellement…Également conscient qu’il ne pourra convaincre aucune foule depuis l’intérieur de cette société déjà verrouillée et lancée à toute allure vers sa mutation finale et les cataclysmes, le Lys Noir est un mouvement tourné vers les derniers officiers patriotes et humains de l’Armée française, que ceux-ci soient catholiques ou républicains, afin qu’ils changent enfin le sort du monde puisque beaucoup de choses se passent encore en France, carrefour de toutes les insurrections intellectuelles où règne depuis quelques mois comme une ambiance de combat ultime entre l’Homme Ancien et le Nouvel Homme des nouveaux Ages qui le remplacera peut-être si nous échouons…Sur le plan programmatique,le Lys Noir défend une révolution frugale et morale dans un seul pays d’abord : la France.Ce pays, phare des insurrections du Monde contre «l’Empire du Bien», le Lys Noir l’imagine ainsi : une nation démographiquement dégrisasse vivant écologiquement comme en 1960, une sorte de libre dolce vita insouciante «de film italien» mais défendue par un système militaire sophistiqué,couplé avec celui des Russes et ne s’épargnant aucuns moyens pour se soustraire à la donation américaine. En effet, dans le projet Lys Noir la France et son armée ne servent plus aux intérêts égoïstes des Fonds de pension US mais à la projection continuée de la France et de son modèle culturelle dans le temps, au service de l’Homme et du Monde pour lequel la France de Bernanos, Péguy, Bloy, et Barrès ne peut pas être un pays comme les autres. En France, hormis les quelques officiers Marc Bloch , un ex-militaire sacrifié et dans lesquels il a foi, et quelques milliers de veilleurs du Printemps Français qui ont lancé leur salutaire offensive anthropologique, le Lys Noir n’a pas d’autres amis. Surtout pas dans l’extrême gauche mais très peu dans une extrême droite totalement mutée où les faux identitaires en Fred Perry, urban warriors de pacotille, natio-complotistes, geeks antisémites, encombrent tous ensemble le champ anthropologique de leurs faux idéaux de maniaques modernes et d’attardés d’un fascisme qui n’était qu’une modernité de plus seuls quelques traditionalistes fervent issu de la France paysanne et dont la fidélité à la cause n’est plus à éprouver car ayant sacrifié une carrière dans les forces spéciales ..

Image

.Le Lys Noir est donc une force intellectuelle spéciale et hybride. Il ne prétend pas aux effectifs des divisions mécanisées et il accepte par avance que l’on moque ses quelques dizaines de militants pauvres et sa poignée d’officiers silencieux , son petit caporal exilé au retour de sa mission de sabotage de l’autre coté du rideau de fer et contraint à la parano…Loin des parti-pris des autres organisations politiques, le Lys Noir est le mouvement d’un pari fou : convaincre une vingtaine de jeunes officiers de lancer leurs hommes dans Paris, et ceci dans la plus parfaite impunité prévisible… Face aux gauchistes, le Lys Noir déclare sa grande guerre intellectuelle appuyée sur l’exemple de Unabomber qui avait identifié en eux le dernier rempart du système marchand libéral et qui les tuait pour cette seule raison… Face à 1 partie de l’extrême droite, le Lys Noir déclare sa guerre sainte contre des hordes militantes débilisées et méchantes, rendues incultes par leurs frustrations, asservies aux machines; des hordes réfugiées dans un racialisme exacerbé,toujours caché, toujours aimé ;hordes corrompues dans leur adhésion à la patrie par le paganisme le plus irréaliste…Bref, l’extrême droite aux mortes capacités d’engagement, aux paranoïas délirantes,et au vide sidéral des réflexions doctrinales, doit enfin crever…Mais alors où se situe le Lys Noir ? Aux côtés de l’Homme Ancien, partout où la Modernité laisse l’empreinte de ses chenilles, partout où les machines ont commencé à échapper au contrôle, partout ou la douceur de vivre nous est enlevée, comme cela, sans aucune raison, et sans aucune autre compensation que la laideur des choses et des âmes…

______________________________________________________________________________________________________________________________

Tiens à force de rumeur, même un site tenu par « des journalistes sérieux » en parle:

France : et si, un jour, on rêvait d’un coup d’État ?

IMG_5479

« Le colonel et le démocrate », voilà un titre alléchant pour un ouvrage politico-philosophique, dans la lignée du « Yogi et le commissaire » d’Arthur Koestler, ou du « Moine et le philosophe » de Jean-François Revel. Faute pour moi d’avoir le talent nécessaire à sa rédaction, vous devrez vous contenter de ce billet. Le colonel et le démocrate, l’actualité les met en scène aujourd’hui en Égypte, celui-ci revendiquant la légitimité issue des urnes, celui-là s’appuyant sur le nombre et la détermination des révoltés dans la rue pour s’imposer par les armes. Il était forcément tentant d’établir un parallèle entre les niveaux de la légitimité de Morsi et de celle de Hollande, issues pour tous deux d’élections parfaitement démocratiques mais aujourd’hui contestées. Certains ne s’en sont d’ailleurs pas privés. Il n’y a pourtant pas de commune mesure entre la place Tahrir et les Champs-Élysées, entre les millions de révoltés égyptiens et les contestataires de la Manif pour tous. Manifester en défiant les forces de l’ordre, c’est méritoire certes, mais ce n’est pas faire la révolution. On est un mauvais révolutionnaire, avec le ventre bien rempli. On ne fait pas de révolution, quand on a les trente-cinq heures, les RTT et cinq semaines de congés payés. On n’est pas très chaud pour se risquer à changer le monde, tant qu’on a quelque chose à perdre.

Le modèle égyptien ne semble donc pas pouvoir s’appliquer chez nous. Quel colonel se risquerait aujourd’hui en France à bousculer la sacro-sainte démocratie, surtout sans l’appui inconditionnel de la rue ? Et qui voudrait actuellement d’une dictature militaire, par ailleurs ? Que diriez-vous maintenant d’un petit voyage dans le Pacifique sud, jusqu’aux îles Fidji ? L’archipel fut colonie britannique jusqu’en 1970, date à laquelle la Grande-Bretagne lui octroya l’indépendance, dans le cadre du Commonwealth, en fixant des règles très démocratiques de gouvernance.

coup-d-etat

À cette époque-là, la population fidjienne était majoritairement composée d’autochtones mélanésiens, ainsi que d’une confortable minorité indienne, déplacée par la Grande-Bretagne au temps de la splendeur de l’empire des Indes, pour développer la culture de la canne à sucre — qui constitue aujourd’hui, avec le tourisme, la principale source de revenus du pays. Or, les Indiens, qui vénèrent toutes sortes de dieux, mettent volontiers en pratique la parole biblique : « Croissez et multipliez. » Ils se multiplièrent tant et plus qu’un beau jour de 1987, la démocratie s’appuyant sur la démographie, les électeurs portèrent au pouvoir un descendant des planteurs de canne.

La chose ne fut pas du goût de Sitiveni Rabuka, excellent joueur de rugby et colonel de son état, lequel mit à profit la puissance militaire pour réussir ce qu’en anglais on appelle un coup, gallicisme réconfortant que nous complétons, dans la langue de Molière, par coup d’État. Actuellement, Rabuka s’occupe, sauf erreur, de l’équipe nationale de rugby à XV, mais les militaires sont toujours au pouvoir, malgré quelques épisodes au cours desquels la démocratie a tenté de reprendre ses droits, et le coup d’État est aujourd’hui permanent. Voilà qui pourrait nous ramener chez nous, où les augures s’accordent à donner, dans les décennies prochaines, la supériorité démographique aux populations… comment doit-on dire ? Ah oui : issues de l’immigration. Il est raisonnable de prévoir que les urnes puissent, à ce moment-là, porter au pouvoir, le plus démocratiquement du monde, un quelconque avatar de Morsi. Il ne serait pas impossible alors — sinon souhaitable — qu’un colonel décide, avec ses pairs, d’un avenir différent pour la France. Surtout s’il sait pouvoir compter sur des populations autochtones, devenues certes minoritaires, mais enfin conscientes et déterminées.

Voilà comment, le moment venu, le modèle fidjien pourrait rejoindre le modèle égyptien. En attendant, nous pouvons toujours espérer que se présente un personnage providentiel, assez charismatique pour entraîner dans une moderne croisade ceux qui se sentent concernés par le devenir de notre pays.

577492_319946874797370_1825425737_n

http://www.bvoltaire.fr/rogergalinie/france-et-si-un-jour-on-revait-dun-coup-detat,30804?utm_medium=referral&utm_source=pulsenews

 

« 

Publicités

From → Uncategorized

7 commentaires
  1. Oui je crois que se serai la meilleur des solution que de faire un coup d’état,je crois que tout le peuple serai derrière vous,et balayer tout ces mécréant qui se trouve au gouvernement,tout ces bon à rien et mauvais en tout,à commencer par leurs chef Flamby ou simplet qui nous fais passer aux yeux du mondes comme des demeurés.
    J’adore l’armée et je la soutien,mais malheureusement je n’ai pu la faire,on ne ma pas accepter,mais j’aurai aimer la faire,je suis de la classe 70,et quand j’ai fait mes trois jours,ils nous ont passer un film,pas n’importe lequel,( Le repos du guerrier avec Brigitte Bardot et Robert Hossein ) Après tous les tests et bien il a fallut reprendre la carte d’identité et la personne qui était la « je ne me souviens pas du grade » m’a dis ceci,dommage vue votre taille si vous aviez eut le poids adéquate vous seriez partit directement du côté de PAU dans les commandos parachutiste…..! Cela m’aurait plut.
    Se que je ne trouve pas normal c’est que l’on mettent des militaires en prison du côté de trappes,c’est inacceptable de la part d’un gouvernement,qui ne respecte aucune loi et qui est rien que pour faire du profit,ils sont lamentable.UMP-PS c’est de la merde en boite.

    Je vous remercie.

  2. Lotus permalink

    Dans quelques décennies je redoute que l’armée soit islamisée. C’est maintenant ou jamais qu’il faut agir, sinon c’est la mort de notre pays. Une maman très inquiète.

  3. BEN HUR MARCEL permalink

    Il est grand temps de faire un coup d’état! Mes armes sont prêtes … au cas où…

  4. Au moment où il y a de quoi désespérer de l’avenir de la France, j’arrive sur votre page,sur votre page…si c’était possible que l’Armée assume l’Etat et nous libère, j’ai bientôt 77ans, j’ai connu le 13 Mai 1958 à Constantine (où je venais d’arrivé de Nantes, ma ville natale, j’ai connu le 24 Janvier (les Barricades à Alger) et enfin le Putsch du 22 Avril….je suis resté en contact avec l’admirable Colonel Pierre Chateau-Jobert (Capitaine Conan) après tout çà quoi ? rien, le chaos…
    J’ai quelques fois souhaité un processus de type Franquiste pour la France qui se terminerait par la Restauration de la Monarchie en la personne de l’Ainé des Bourbons….vaste programme…
    Mes salutations.
    Jacques Lord de La Ragotière

    • tres honoré de votre présence sur mon blog, si vous avez de images de votre campagne d algérie,je suis preneur! encore une fois tous mes respects Monsieur de la Ragotiere.

  5. BONDOUX permalink

    Comment adhérez a vos convictions…qui sont les miennes?

  6. yves ESSYLU permalink

    Le grade des militaires couillus que je connais ne dépassent pas celui de capitaine alors penser qu’un des trop nombreux gégènes va prendre le moindre risque me paraît aussi peu probable que voir les énarques devenir compétents en gestion d’entreprise

commentaires totalement libres , défoulez vous!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :