Skip to content

Les leçons à tirer du Liban

22 août 2012

casblke

Sur les hauteurs viennent se poster de nuit des miliciens des diverses factions afin d’arroser de roquettes ou d’obus de mortier la ville, c’est pour les biffins casqués de bleus de nettoyer ces secteurs truffés de pièges à cons! Ce qui s’est passé au Liban (1975/1990) a commencé par la même phase de ce que nos merdias aux ordres du système osent appelé parfois  » guerre civile de basse intensité » , ci dessous l’explication de notre ami Alain Soral suivie d’une analyse pertinente du grand écrivain Maurice Dantec après le début de guerre civile effective de novembre 2005 que tout le monde a déjà oublié (ce n’était qu’une répétition ):

Celui qui ne sait pas est un ignorant. Celui qui sait et qui se tait est un criminel. Bertold Brecht qui était aussi obsédé par la bête immonde encore féconde (le fascisme)  dans un monde où le communisme était en train de battre tous les records en centaines de millions de morts, de famines, d’indigence, de totalitarisme que le combat d’arrière garde qu’il continuait à mener par haine viscérale et qui lui enlevait toute objectivité d’analyse socio-géopolitique réaliste!

Publicités

From → Uncategorized

2 commentaires
  1. MOLLET Francis permalink

    AA 52 sur affut

commentaires totalement libres , défoulez vous!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :