Skip to content

30 ans après

13 août 2012

velo

Pour ne pas s’avachir, il est nécessaire de continuer à se faire mal, la souffrance que j’ai appris à endurer en  Cie de combat m’a donné gout à poursuivre par le sport surtout le gout de l’effort ce qui fait qu’à 50 piges (age où on perd puissance et vitesse mais conservons 1 bonne endurance ) , j’arrive encore à grimper 1 ou 2 fois/semaine un col hors catégorie, dénivelé de 900m (voire plus si je suis en forme) sur 1 distance de 14 km, à cela j’ajoute quelques séances en salle pour conserver un minimum de souplesse et mes bases acquises en karaté.

Publicités

From → Uncategorized

Laisser un commentaire

commentaires totalement libres , défoulez vous!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :