Skip to content

L honneur toujours.

4 août 2012

Le pont de la rivière Kwai, le colonel Nickolson décide de se plier à la collaboration apparente avec ses bourreaux japonnais mais afin de mieux endormir leur vigilance car il fera sauter ce pont avant qu’ils puissent l’utiliser.

_______________________________________________________________________________________________

                     Extrait de Les particules élémentaires de Michel Houellebecq:

…Bruno arriva vers 21 heures, il avait déjà un peu bu et souhaitait aborder des sujets théoriques. « J’ai toujours été frappé , commença t-il avant même de s’être assis, par l’extraordinaire justesse des prédictions faites par Aldous Huxley dans Le meilleur des mondes . Quand on pense que ce livre a été écrit en 1932 c’est hallucinant . Depuis la société occidentale a constamment essayé de se rapprocher de ce modèle. Contrôle de plus en plus précis de la procréation , qui finira bien un jour ou l’autre à aboutir à sa dissolution totale d’avec le sexe, et à la reproduction de l’espèce humaine en laboratoire dans des conditions de sécurité et de fiabilité génétique totale . Disparition par conséquent des rapports familiaux , de la notion de paternité et de filiation. Élimination , grâce aux progrès pharmaceutiques   de la distinction entre les ages de la vie . Dans le monde décrit par Huxley les hommes de 60 ans ont la même activité, les mêmes apparences physiques que les hommes de 20 ans. Puis quand n’est plus possible de lutter contre le vieillissement on disparait par euthanasie librement consentie ; très discrètement , très vite, sans drame. La société décrite par Brave new World   est une société heureuse , dont ont disparu la tragédie et les sentiments extrêmes. La liberté sexuelle y est totale , plus rien ne fait obstacle à l’épanouissement et au plaisir. Il demeure de petits moments de dépression , de tristesse et de doute; mais ils sont facilement traités par voie médicamenteuse, la chaine des anti-dépresseurs et des anxiolytiques a fait des progrès considérables  . »Avec un centi-cube, guéris dix sentiments » . C’est exactement le monde auquel aujourd’hui nous aspirons , le monde dans lequel aujourd’hui, nous souhaitons vivre……………………….

Publicités

From → Uncategorized

Laisser un commentaire

commentaires totalement libres , défoulez vous!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :