Skip to content

Image caractéristique d un groupe d appelés en maneuvre sous la tente en fin de journée

28 juillet 2012

image caractéristique d un groupe d appelés en maneuvre sous la tente en fin de journée

Ici des camarades de la CEA (Cie d’éclairage et d’appui reconnaissable par le passant noir à l épaule) ayant bien éclusés après une journée de crapahute sur le terrain au camp de Caylus. Si ma mémoire est bonne, lors de ces grandes manœuvres, nous apprenions, par section, lors de sorties en foret à nous « demerdieren »  , en gros, on nous lâchait en binômes avec le minimum et il fallait qu’on se débrouille pour se nourrir (parfois le sergent libérait un poulet vivant qu’il fallait qu’on attrape , qu’on plume et qu’on bouffe) , il y avait certaines règles du biffin  à respecter , en plus du fomec-bt ,il y avait celle-ci fondamentale:

La règle « destroy » était notre   jeu de mot pour retenir la règle des trois. Vous savez bien ! Celle qui vous évite de vous autodétruire. C’est un excellent moyen mnémotechnique pour ne pas perdre de vue l’essentiel, à chaque instant; si un jour vous devez survivre dans un milieu hostile. En effet, cette règle vous donne votre marge de manœuvre opérationnelle en terme de temps et de priorité.

  • Trois secondes – C’est le temps maximum que vous avez pour vous échapper ou prendre une décision face à un danger immédiat dans une situation de survie.
  • Trois minutes – C’est le temps moyen que vous pouvez survivre sans air respirable. Oubliez le « grand bleu » cela vaut mieux, croyez moi !
  • Trois heures… Sans logement ou abris, c’est le temps maximum dont vous disposer avant de mourir d’hypothermie (froid) ou hyperthermie (chaleur). Evidemment, la force du vent et la température au sol peuvent diminuer fortement ce temps.
  • Trois jours le temps avant que la déshydratation vous tue parce que vous manquez d’eau.
  • Trois semaines représente le temps avant que vous ne puissiez assurer les tâches quotidiennes nécessaires à votre survie en raison du manque de nourriture.
  • Trois mois sans rencontrer quelqu’un d’autre, c’est le temps dont vous disposez avant de tomber dans une phase de dépression. Attention ! Certains sont plus sensibles que d’autre à l’isolement…

La liberté n’est jamais qu’à une génération de l’extinction. Nous ne la transmettons pas à nos enfants par le sang. Il faut se battre pour la protéger et la transmettre. L’État n’est pas la solution : c’est le problème !….Ronald Reagan

Publicités

From → Uncategorized

Laisser un commentaire

commentaires totalement libres , défoulez vous!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :