Skip to content

DOSSIER: LA 3e GUERRE MONDIALE EST INELUCTABLE!

28 juin 2013

Dans une lettre datant de 1899 le jeune Churchill avouait ses rêves de gloire militaire et son désespoir devant un monde qui allait désespérément vers la paix universelle. Churchill, comme la plupart de ses contemporains, était alors persuadé que la « mondialisation » de la fin du XIXe siècle allait entraîner la paix par la prospérité et l’interdépendance des économies. La guerre entre nations européennes paraissait alors comme une « grande illusion » pour reprendre le titre du livre de Norman Angell-Lane paru en 1910. En réalité, cette première mondialisation avait surtout exacerbé les sentiments nationaux et engendré de nouvelles ambitions chez les nations qui en avaient profité.

La 3e WW est inévitable, pourquoi?….Parce qu’elle est nécessaire! Mettez vous ça dans le crane! Lire Nietzsche, Heidegger…L’ère de la technique et de la consommation à l’échelle planétaire, la domination bancaire, la surpopulation surtout,la mondialisation, le fait que nous soyons tous inter dépendants sur cette planète   , seuls les peuples restés en autarcie (et encore durant la 2e les papous ont été emmerdés par les troupes US et nippones qui sont venus se fritter sur leur sol ) pourraient y échapper ! La seule question est de savoir quand???? La bombe nucléaire a retardé l’échéance durant la guerre froide, à ce jour, les pays possédant des têtes nucléaires sont beaucoup plus nombreux ……..Le fait qu’il faille remonter à 1945 soit 68 ans a effacé de nos mémoires les images de guerre, comme chantait Brel "On jouait un air comme celui là lorsque la guerre s’est réveillée…"; celle-ci peut revenir subitement, les libanais eux mêmes vivaient depuis longtemps en paix lorsque la guerre a surgi et ce pays depuis 1975 n’a plus jamais retrouvé l’harmonie qui était la sienne avant car de toutes les guerres, ce sont les guerres civiles les plus terribles car vous êtes obligés de tuer des gens que vous côtoyiez paisiblement auparavant dans une société que vos dirigeants et médias vous présentait comme un modèle de multiculturalisme du style que celui que le parlement européen veut nous imposer. (cf mon article sur le Liban)

On est passé en quelques années d’un sentiment de paix généralisée aux deux conflits mondiaux. La grande illusion n’était pas celle que l’on croyait. La fin de la guerre froide et les bienfaits de la mondialisation démocratique et libérale ont suscité des espoirs similaires de fin de la guerre. Les faits ont semblé leur donner raison puisqu’après avoir régulièrement augmenté depuis 1945, le nombre de conflits diminue depuis 1991. Les statistiques du Stockholm International Peace Research Institute (SIPRI) confirment un rapport de l’Human Security Center montrant en 2005 qu’il y avait alors presque deux fois moins de conflits qu’à la fin de la guerre froide. Le phénomène qualitatif majeur de cette évolution concerne l’extrême raréfaction des conflits interétatiques concluant ainsi une tendance observée depuis la fin des années 1970. La première décennie du XXIe siècle, n’a connu que trois conflits de ce type, soit seulement environ 10 % du total, phénomène d’autant plus spectaculaire qu’il n’y a jamais eu autant d’Etats dans le monde.

Image

Le monde est cependant encore assez loin de la paix perpétuelle annoncée par Emmanuel Kant ou de la fin de l’Histoire. Si le nombre des guerres a diminué sur l’ensemble du monde, elles ont eu aussi tendance à se concentrer sur quelques régions : Balkans, Caucase, Afghanistan et surtout Afrique subsaharienne où se concentrent la très grande majorité des victimes. Quatre conflits intérieurs africains (Angola, Soudan, Rwanda et surtout Congo) ont ainsi fait chacun plus d’un million de victimes jusqu’au début des années 2000. Surtout,à côté de ces quelques affrontements géants, on a vu se multiplier un peu partout des « poches de colère » dans toutes les fissures des sociétés. Si les guerres interétatiques, souvent associées à l’idée même de guerre, ont presque disparu, nous assistons peut-être à une nouvelle forme de guerre mondiale, une « guerre mondiale fragmentée » où de multiples petits acteurs armés s’opposent aux Etats et créent une situation de désordre prolongé.
APTOPIX GEORGIA INAUGURATION
Les russes possèdent le+gd nombre de têtes nucléaires (7000) et ont tout remis à neuf !

Revenons en arrière. Dans les années 1950, l’économiste Gaston Imbert a décrit les corrélations qui pouvaient être établies en Europe entre les cycles économiques et les guerres depuis les débuts de la Révolution industrielle. Selon lui,les périodes de croissance ont tendance à susciter des conflits entre les nations alors que les périodes de récession ont plutôt tendance à susciter des conflits dans les nations. Dans le premier cas, les nations dépassent les problèmes intérieurs pour développer des ambitions extérieures que les ressources budgétaires permettent de satisfaire. Les « faucons » prennent le pas sur les « colombes » et les militaires sur les policiers. Dans le deuxième cas, la situation est inverse.

Lorsque Churchill écrit sa lettre, l’Europe pacifiste et contestataire est au bout d’un cycle de récession. Quelques années seulement plus tard, le nationalisme s’est développé en parallèle de la croissance et la guerre mondiale a éclaté. Le« doux commerce » évoqué par Montesquieu n’a pas réduit la possibilité de la guerre mais l’a au contraire augmentée. La loi d’Imbert a été mise en défaut pendant la crise des années 1930-40 par l’apparition des régimes totalitaires militarisés puis par l’arme nucléaire dont le caractère extraordinaire a profondément modifié les relations internationales.
Image
Avec la fin de la guerre froide et la nouvelle unification libérale du monde, ces idées ont cependant retrouvé une certaine actualité. Les Etats qui ont bénéficié de ressources budgétaires importantes du fait d’une forte croissance et d’une bonne gouvernance ont rapidement développé leurs outils de défense de façon plus que proportionnelle à leur taux de croissance économique et développé des ambitions parallèles. En 1990, les Etats-Unis étaient réduits à mendier une aide internationale pour financer leur expédition dans le Golfe. Quinze ans plus tard, ils finançaient eux-mêmes deux guerres à 1 000 milliards de dollars.
endwar
Exclu pour mes lecteurs, TOUT sur le programme HAARP, c’est ici (PDF)  et nulle part ailleurs:   Mampaey_Luc_-_Le_programme_HAARP
Ceux qui n’en ont pas bénéficié, du fait d’une faible croissance comme en Europe ou de la captation de la richesse produite par différents acteurs, font face à des problèmes sévères d’endettement publics et ont, entre autres, souvent réduit leur périmètre régalien dont celui de la défense. Hormis une poignée d’entre eux, la plupart des Etats du monde se sont en réalité affaiblis avec la mondialisation. La crise financière de 2008 n’a fait qu’accentuer encore le phénomène en frappant même certains des anciens bénéficiaires.Le résultat est que dans la majeure partie du monde, les Etats ne contrôlent plus qu’une partie de leur territoire, le reste, côté obscur de la mondialisation, est celui des oubliés du développement mais aussi souvent celui du particularisme et de la tradition.Si, contrairement à la guerre froide, il est désormais possible de se rendre dans pratiquement n’importe quel pays, on ne peut que rarement s’y déplacer partout en toute sécurité tant les zones de non-droit se sont multipliées dans les banlieues, bidonvilles géants, ghettos ethniques, territoires occupés ou zones tribales.Si la guerre est presque nulle part, l’insécurité est désormais un peu partout.De nouvelles organisations sont apparues, certaines relevant tout à la fois des bandes criminelles, des mafias ou des groupes de mercenaires alors que d’autres sont des groupes politiques avec un caractère religieux de plus en plus marqué. Certaines de ces structures ont un enracinement très local (les organisations « telluriques » de Karl Schmitt) alors que d’autre ont une vocation plus internationalistes et fonctionnent en réseau. Malgré des logiques et des visions différentes, parfois conflictuelles, les frontières entre ces groupes sont souvent poreuses.Ces groupes ne sont forts que parce que les Etats sont faibles. Alors que ces derniers voient leurs ressources comptées, les organisations armées bénéficient elles à plein de la mondialisation.
Image
               Rave partie chez Polpot le crypto communiste
Alors que la contraction des budgets de défense, la fin de la guerre froide et la disparition du sponsor, soviétique, les difficultés budgétaires de pays comme la France, affaiblissait les armées de nombreux pays émergents, la prolifération des armes légères profitait au contraire aux organisations rebelles et/ou criminelles. Si beaucoup d’armées africaines ont des véhicules ex-soviétiques en panne et n’ont plus de conseillers militaires français, les groupes armées de leurs côtés disposent de kalachnikovs qui, elles, fonctionnent bien et sont de plus en plus accessibles. Les nouvelles technologies de l’information n’ont pas seulement permis la formation d’une offre artistique ou médiatique alternative aux grandes entreprises qui en avaient le monopole, elles se sont étendues également à l’organisation de réseaux d’action anti-étatiques comme l’essaim de bandes qui a embrasé les banlieues françaises en octobre 2005, la guérilla nationaliste sunnite en Irak de 2003 à 2007 ou les foules du « printemps arabe ». Les groupes non-étatiques gagnent en souplesse là où les Etats, sous prétexte de rationalisation, ont tendance à se rigidifier. Les Etats sont de plus en plus condamnés à ne faire que réagir à des évènements surprenants, chez eux ou ailleurs, avec des moyens de plus en plus réduits et rigides. Ajoutons enfin que le reflux des Etats crée souvent un vide social occupé par l’offre de ces groupes, plus proches des gens, souvent riches et surtout plus honnêtes. Les paysans pashtounes préfèrent ainsi faire appel à la justice talibane, dure mais rapide et gratuite, plutôt qu’à une administration corrompue.
             1 bonne vidéo pour vous foutre les jetons de l’impayable Alex Jones:
                      http://www.youtube.com/watch?v=_SLEcNlqNNQ
        Les groupes politiques se substituent ainsi progressivement aux États faibles pour former des proto-Etats comme le Hezbollah libanais, le Sadr-City mahdiste au nord de Bagdad ou le Pashtounistan taliban ou des réseaux s’incrustant dans plusieurs « pays porteurs » comme Al Qaïda au Pakistan, en Somalie, Libye, Yémen etc. poussant même des ramifications économiques jusqu’au Congo. D’autres groupes sont au contraire de purs prédateurs. L’Afrique est le continent le plus affecté par cette nouvelle génération de guérillas qui ne veulent pas forcément prendre le pouvoir, comme les mouvements rebelles de la génération précédente, ni même rallier la population. Ne pouvant plus recruter des volontaires, l’armée de libération du Seigneur s’est mise à enlever des milliers d’enfants en Ouganda pour en faire des soldats ou des esclaves. Pour pouvoir subsister ces groupes parasites sont désormais souvent associés à différents trafics comme celui des diamants ou celui des drogues.
Image
 Des scènes de guerre urbaine seront incessantes en Europe, tout est pret pour ça!
Ces groupes  sont désormais suffisamment forts pour résister aux armées, y compris celles des puissances occidentales. Dans le grand Moyen-Orient, du Hezbollah au réseau Haqqani en passant par l’armée du Mahdi en Irak, ni les Etats-Unis renforcés de l’OTAN ni Israël n’ont réussi à vaincre définitivement une seule de ces organisations. Le seul succès est le retournement de la guérilla sunnite en Irak avec le mouvement du Réveil. Ces groupes sont aussi capables de faire imploser définitivement certains Etats faibles. C’est déjà le cas de la Somalie où chaque apparition d’un acteur centralisateur voit tous les seigneurs de guerre se liguer contre lui et l’éliminer. C’est un risque majeur au Congo ou vingt commandants rebelles se nourrissent déjà du chaos.Ce n’est plus la force des Etats qui incite au conflit extérieur mais leur faiblesse même, qui suscite des contestations internes de plus en plus violentes.D’horizontales, entre Etats nations, les guerres sont redevenues largement verticales entre forces imbriquées dans un même espace. La majorité des hommes qui y portent les armes (organisations armées, milices d’autodéfense, polices, sociétés militaires privées) sont désormais civils et ceux qui en subissent les effets sont également civils, à 90 %.La guerre mondiale en cours est une guerre pour la survie des Etats contre les forces diverses et multiples qui les rongent de manière peu visible par en haut et, plus spectaculairement, par en bas, par toutes ces fissures qui sont apparues dans toutes les fragilités qui seront étudiés cette journée et qui, si elles ne sont pas colmatées laissent passer les éruptions. A la question des rapports entre stratégies militaires et fragilités, la réponse est simple : elles sont désormais consubstantielles.
Image
___________________________________________________________________________
Voici 1 théorie farfelue mais divertissante:

Nelson Mandela et la 3ème guerre mondiale

Tous ceux qui lient l’actualité à l’eschatologie savent que la mort du premier président noir sud-africain sera un signe fort s’inscrivant dans le contexte si particulier des Tribulations à la Fin des Temps que nous vivons en ce moment. Je ne vais pas faire ici l’apologie de Nelson Mandela, les médias mainstream le feront à ma place, d’ailleurs ils ont déjà commencé. Cet homme, qui était un marxiste affirmé, qui a passé de nombreuses années de sa vie en prison -prison parfaitement justifiée- marié à une femme chef de gang, pour ne pas dire mafieuse, a sans doute été beaucoup plus néfaste à son pays que bénéfique. Non, en l’occurrence il incombe ici de faire le rapprochement entre son décès et les prophéties de Nicolaas Van Rensburg.

Nelson Mandela et la prophétie de Nicolaas van Rensburg

Nicolaas van Rensburg est un voyant sud-africain de la fin du XIXème siècle très connu en son temps. Il a fait de nombreuses prédictions concernant son pays et le monde, dont certaines sont encore à venir, dans l’ordre :

-          Le flux grandissant des étrangers en Europe provoquera des conflits avec les autochtones
-          Une guerre terrible en Afrique, qui va empirer
-          Un formidable crash économique mondial
-          La guerre civile dans tous les pays d’Europe
-          La destruction du Japon par un tremblement de terre
-          L’assassinat d’un dirigeant communiste
-          La troisième guerre mondiale, avec 3 caractéristiques : très rapide, débute au printemps, initiée par la Russie.

alienufo2

Je n’ai pas pu vérifier la véracité de cet ordre, que l’on trouve sur Internet. En tout cas, on ne peut pas nier que certaines de ces visions sont déjà en cours de réalisation (les conflits liés à l’immigration massive en Europe, les guerres qui se succèdent en Afrique depuis la décolonisation, le printemps arabe n’ayant fait qu’empirer les choses, le drame du 11 mars 2011 au Japon dont les conséquences ne sont pas terminées ; un second séisme au Japon n’étant d’ailleurs pas exclu). Quand à l’effondrement économique mondial, la guerre civile et la troisième guerre mondiale dans sa phase militaire, ces trois événements seront très probablement liés et s’enchaîneront très vite. J’en ai déjà parlé à plusieurs reprises dans mes articles. Les faire débuter au printemps confirme ce que se dit dans d’autres prophéties (Marie-Julie Jahenny, Malachi Martin…). On va le voir un peu plus loin. Il annonce aussi, entre autres réjouissances, la destruction totale de New York à la suite d’une catastrophe naturelle et l’arrivée d’une énorme comète apportant la paix sur terre avec elle. Des paroles à rapprocher à celles de l’Apocalypse sur la destruction de la grande Babylone (que je pense être New York) par une probable catastrophe naturelle, et à celles de la Sainte Vierge à la Salette et de Notre-Seigneur dans Matthieu XXIV-29 concernant la grande purification par le feu du ciel.

nelson-mandela

Comment.Nelson Mandela est-il lié aux prophéties de Van Rensburg ? Par cette petite.phrase prémonitoire :
«Tous.ces événements.à venir.auront comme signal de départ la mort du premier président noir élu en Afrique du Sud ».

En 1900, van Rensburg ne pouvait pas savoir quand aurait lieu l’élection d’un président noir, ni son nom, et encore moins l’âge de sa mort.
Il ne pouvait pas prévoir non plus que celui-ci décèderait au moment où le monde entier est comparable à une poudrière au bord de l’explosion. Van Rensburg, qui avait vu la montée de l’islamisme, la dégringolade totale des mœurs, le développement du communisme, avait-il vraiment fait la relation entre tous ces événements et la mort de Mandela, prélude à la troisième guerre mondiale ? Doit-on considérer comme un hasard cette mort qui survient à une période extrêmement favorable à un éclatement général, et qui une fois de plus vient confirmer les analyses de nombreux observateurs : la proximité d’un krach économique généralisé, de guerres civiles dans les pays occidentaux et d’un conflit mondial dévastateur ?
Les réponses ne sont-elles pas dans les questions ?

earth_toutatis_big

Quand la 3ème guerre mondiale va-t-elle se déclencher ?

Nelson Mandela est aujourd’hui dans le coma, maintenu en vie artificiellement jusqu’à ce qu’il soit débranché ou qu’on décrète sa mort clinique. Ce qui veut dire qu’on jugera opportun le moment de le déclarer mort.Ceci peut durer longtemps. Mais… méfiez-vous de l’été.
Les deux premières guerres mondiales ont été déclarées un été : le 4 août 1914 et le 1er septembre 1939. Est-ce que ces prévisions sont en contradiction avec Van Rensburg, qui prédit le déclenchement de la troisième guerre mondiale au printemps ?
Pas forcément. Personnellement, je soutiens l’hypothèse du commencement du 3ème conflit mondial en novembre 2014. Or la guerre est entrée dans sa phase active avec les insurrections du Printemps arabe, et avec l’attaque de la Libye au printemps 2011. N’oubliez pas qu’une guerre a plusieurs phases ainsi que plusieurs théâtres d’opérations. Toutes les phases ne sont pas offensives et s’inscrivent dans un programme dont on ne comprend la logique qu’après.

Eugene_armstrong

 5 mn après le type en orange s’est fait découpé le coup au couteau à scie hallal traditionnel

Et surtout, la guerre moderne utilise plusieurs armes. Au-delà des armes militaires conventionnelles auxquelles nous sommes habitués (celles qui défilent sur les Champs-Élysées tous les 14 juillet), les militaires disposent de toute une panoplie d’armes non conventionnelles mais bien réelles, au premier rang desquelles se situent les cyber-armes (destruction des réseaux informatiques, des communications et de l’approvisionnement électrique) ainsi que les armes climatiques (provocation de catastrophes naturelles). D’autres armes plus vicieuses sont utilisées -ou le seront- par les Etats par le biais de leurs services secrets : les émeutes civiles, les armes bactériologiques, et bien entendu les armes financières… Vous aurez d’ailleurs remarqué qu’en préparation de l’embrasement général, les embrasements locaux étaient en nette augmentation. On parle beaucoup du Brésil et de la Turquie mais j’apprenais ce matin que la Bulgarie aussi était en proie à des troubles. Sans compter le Portugal, qui lutte vaillamment contre l’austérité. La liste s’allonge.

N’oubliez pas que l’armée des USA dispose depuis 1947 (Roswell) de la technologie extra-terrestre, explication ici:

Petit_Jean-Pierre_-_Ovnis_et_armes_secretes_americaines

World-War-Three

Et le lien avec Van Rensburg ? Eh bien le printemps 2014 pourrait bien voir cet embrasement général, c’est-à-dire qu’on entrerait dans la phase active de la guerre commencée en 2011. La « vraie » guerre si vous voulez. Oui mais… dans ce cas, cette phase active sera mondiale… probablement nucléaire… de façon localisée certes… et aura été précédée de pas mal de désolations causées par les autres phases de cette sale guerre qui ne veut pas dire son nom. Autre hypothèse : WW3 commencerait dès cet été, c’est-à-dire quasiment au printemps. Surtout que, je le répète, le début d’une guerre n’est pas obligatoirement le jour où les chars bougent. Il y a une face cachée des événements qui se révèle souvent a posteriori. Par exemple, la baisse des cours l’or initiée au printemps peut tout à fait être considérée comme une phase de cette guerre. D’ailleurs, j’ai eu des informations confidentielles faisant état d’un déclenchement possible des hostilités fin août, ou même début juillet. Tout ceci nous incite donc à surveiller de près l’annonce de la mort de Nelson Mandela. (Allez, un petit pronostic à la d’Alencourt : pourquoi pas demain, 29 juin, en la fête de St Pierre et St Paul ? Satan aime bien les 29 : 9+2 = 11). Alors ? Veillez et priez car l’heure est proche. Et restez sur vos gardes……..

VIDEOS  INEDITES , VERS LA 3e WORLD  WAR…

____________________________________________________________________________________

Apocalypse de Jean  chap 16

  1. Et j’entendis une voix forte qui venait du temple, et qui disait aux sept anges: Allez, et versez sur la terre les sept coupes de la colère de Dieu.
  2. Le premier alla, et il versa sa coupe sur la terre. Et un ulcère malin et douloureux frappa les hommes qui avaient la marque de la bête et qui adoraient son image.
  3. Le second versa sa coupe dans la mer. Et elle devint du sang, comme celui d’un mort; et tout être vivant mourut, tout ce qui était dans la mer.
  4. Le troisième versa sa coupe dans les fleuves et dans les sources d’eaux. Et ils devinrent du sang.
  5. Et j’entendis l’ange des eaux qui disait: Tu es juste, toi qui es, et qui étais; tu es saint, parce que tu as exercé ce jugement.
  6. Car ils ont versé le sang des saints et des prophètes, et tu leur as donné du sang à boire: ils en sont dignes.
  7. Et j’entendis l’autel qui disait: Oui, Seigneur Dieu tout puissant, tes jugements sont véritables et justes.
  8. Le quatrième versa sa coupe sur le soleil. Et il lui fut donné de brûler les hommes par le feu;
  9. et les hommes furent brûlés par une grande chaleur, et ils blasphémèrent le nom du Dieu qui a l’autorité sur ces fléaux, et ils ne se repentirent pas pour lui donner gloire.
  10. Le cinquième versa sa coupe sur le trône de la bête. Et son royaume fut couvert de ténèbres; et les hommes se mordaient la langue de douleur,
  11. et ils blasphémèrent le Dieu du ciel, à cause de leurs douleurs et de leurs ulcères, et ils ne se repentirent pas de leurs oeuvres.
  12. Le sixième versa sa coupe sur le grand fleuve, l’Euphrate. Et son eau tarit, afin que le chemin des rois venant de l’Orient fût préparé.
  13. Et je vis sortir de la bouche du dragon, et de la bouche de la bête, et de la bouche du faux prophète, trois esprits impurs, semblables à des grenouilles.
  14. Car ce sont des esprits de démons, qui font des prodiges, et qui vont vers les rois de toute la terre, afin de les rassembler pour le combat du grand jour du Dieu tout puissant.
  15. Voici, je viens comme un voleur. Heureux celui qui veille, et qui garde ses vêtements, afin qu’il ne marche pas nu et qu’on ne voie pas sa honte! -
  16. Ils les rassemblèrent dans le lieu appelé en hébreu Harmaguédon.
  17. Le septième versa sa coupe dans l’air. Et il sortit du temple, du trône, une voix forte qui disait: C’en est fait!
  18. Et il y eut des éclairs, des voix, des tonnerres, et un grand tremblement de terre, tel qu’il n’y avait jamais eu depuis que l’homme est sur la terre, un aussi grand tremblement.
  19. Et la grande ville fut divisée en trois parties, et les villes des nations tombèrent, et Dieu, se souvint de Babylone la grande, pour lui donner la coupe du vin de son ardente colère.
  20. Et toutes les îles s’enfuirent, et les montagnes ne furent pas retrouvées.
  21. Et une grosse grêle, dont les grêlons pesaient un talent, tomba du ciel sur les hommes; et les hommes blasphémèrent Dieu, à cause du fléau de la grêle, parce que ce fléau était très grand.
  22. barbare
  23. _____________________________________________________________________________________________________
  24. UN AUTRE SCENARIO ORIGINAL:
  25. Les plans du Nouvel Ordre Mondial concernant la prochaine guerre mondiale.En étudiant les plans du Nouvel Ordre Mondial, nous avons découvert qu’ils ne se contentent pas d’annoncer une guerre mondiale, mais qu’ils prévoient aussi toute une série de désastres qui doivent accompagner cette guerre :
    • Un embargo pétrolier de l’OPEP.
    • Un effondrement des économies mondiales.
    • Le terrorisme dans nos villes à base de djihad!
    • Des désastres naturels, y compris des épidémies, des famines et des tremblements de terre.
    • Des émeutes urbaines, des lynchages inter-ethniques!
    • L’introduction de troupes étrangères sur notre sol national, sans doute en raison de la destruction d’une bonne partie de nos forces militaires dans des conflits à l’étranger.
    • La suspension de nos libertés et de notre gouvernement constitutionnel.
    • La cession de notre souveraineté à une entité supranationale, ce qui peut présupposer l’assassinat de notre Président et des membres du Congrès.
    • La création de milices armées de citoyens survivalistes.
    • Des coups d’états militaires en Europe mettant au pouvoir des dictatures.
    • L’expulsion massive des populations d’origine immigrée d’Europe
    • Une épuration sauvage visant tous les ex-privilégiés de l’ancienne oligarchie (médias, showbizzness, politiques, hauts fonctionnaires, membre des réseaux franc-maçons et communautés organisées)
    • Cette troisième guerre mondiale est déjà planifiée en détail par le Nouvel Ordre Mondial. Cette guerre commencera par un conflit localisé entre Israël et les Palestiniens. Puis ce conflit s’élargira brutalement, en raison de l’intervention de la Syrie, de l’Irak, de la Jordanie, et de l’Egypte. Les Etats-Unis enverront au Moyen-Orient des forces navales, aériennes et terrestres pour soutenir Israël. Nous pouvons nous demander à cet égard si l’accroissement actuel de la présence militaire américaine en Israël et autour d’Israël, ainsi que le soutien actif accordé à Israël par la Turquie, membre de l’OTAN, ne signifient pas que les alliés d’Israël commencent à positionner des unités militaires, de manière à protéger le flanc de l’Etat hébreu. Pour quelle raison réelle les Américains ont-ils tant tardé à déclencher leurs bombardements sur l’Afghanistan ? Je crois qu’ils voulaient en réalité prendre le temps de positionner des forces dans la région, afin de protéger Israël, lorsque la troisième guerre mondiale commencera comme prévu. Peu après l’engagement militaire massif des Etats-Unis au Moyen-Orient, pour protéger Israël, la Corée du Nord doit attaquer la Corée du Sud, en ayant recours à des armes non-conventionnelles, c’est-à-dire nucléaires, chimiques et bactériologiques. Ce qui reste des forces américaines en réserve sera alors expédié en hâte sur ce nouveau théâtre d’opérations, privant ainsi l’Amérique de ses forces de défense. Même la Garde Nationale, qui doit normalement limiter ses activités à la défense du territoire national, sera alors envoyée en Corée pour combattre l’attaque nord-coréenne. Peu après, c’est la Chine qui doit soudain attaquer Taiwan. En 1999, au cours d’un Forum sur la stratégie navale actuelle des Etats-Unis, j’avais posé à l’un des intervenants principaux, le Docteur Kurth, la question suivante :"Docteur Kurth, permettez-moi d’évoquer le scénario suivant. Supposons que la situation au Moyen-Orient évolue brutalement en guerre entre Israël et ses voisins arabes. Des forces navales américaines seront alors certainement expédiées dans la région pour veiller à la liberté des routes maritimes et des approvisionnements pétroliers. Supposons ensuite que, peu après, la Corée du Nord envahisse la Corée du Sud, en utilisant des armes nucléaires. Des forces navales américaines seraient sans doute expédiées dans la région. Supposons enfin que la Chine en profite pour attaquer Taiwan. Pourrions-nous empêcher la Chine de mener cette attaque ?"

    Le Docteur Kurth réfléchit un moment, le regard fixé sur l’estrade. Puis il me dit : "Hier, l’Amiral Johnson a affirmé que l’Amérique avait besoin de 15 groupes de combat naval pour accomplir avec succès l’ensemble de ses missions dans le monde. Si nous disposions de ces 15 groupes de combat, nous pourrions défendre Taiwan, dans le scénario que vous venez d’évoquer". Etant donné que les Etats-Unis ne disposent actuellement que de 12 groupes de combat naval, il est clair que nous ne pourrions pas défendre Taiwan, si la flotte américaine était simultanément engagée dans d’autres conflits ailleurs dans le monde. Vous connaissez à présent le plan du Nouvel Ordre Mondial pour manifester l’Antichrist. Mais ce plan doit être mis en œuvre de manière à paraître naturel, et non forcé. Il faut que personne ne se doute qu’il s’agit en fait d’un plan conçu de toutes pièces.

               Les révélations de l’Amiral Moorer et du Général Singlaub.

    C’est donc avec un grand intérêt que j’ai lu l’interview accordée à NewsMax.com par ces deux officiers supérieurs, qui sont, ne l’oublions pas, des Illuminati. Ils exprimaient leurs "graves préoccupations" de voir l’Amérique s’engager dans une guerre mondiale qui pourrait avoir des "conséquences nationales catastrophiques". En exposant leurs "graves préoccupations", ils ont tout simplement confirmé que le plan dont nous parlons depuis douze ans est toujours actuel ! Lisez ce qu’ils ont dit : "Moorer croit que la guerre ne sera efficace que si nous nous intéressons aux nations qui soutiennent le terrorisme, c’est-à-dire l’Irak, l’Iran et la Syrie. Quant au Général Singlaub, il a déclaré : "Je crois que la guerre actuelle va s’étendre. Je crois que notre Président a été très clair. Il s’agit d’une guerre entre le bien et le mal. Ceux qui veulent vivre en paix doivent s’unir pour éliminer ceux qui veulent s’exterminer les uns les autres"."

  26. "Le Général Singlaub a ajouté : "Nous devons bien comprendre que la guerre actuelle va s’étendre, et que beaucoup de nations et de peuples vont être impliqués". Les deux officiers supérieurs ont insisté sur le fait que même si certains stratèges du Pentagone s’occupent du cas d’Osama bin Laden, le souci principal du Pentagone doit être de se préparer à un conflit majeur, si l’on ne peut pas le prévenir. Selon Singlaub, "nous devons nous y préparer, et ne pas nous limiter à une seule région"." Ne tenez pas compte de cette déclaration ! Car nous sommes déjà trop engagés dans une seule région, le Moyen-Orient. Comme Dieu l’a annoncé d’avance, dans les derniers jours, Il attirera toutes les nations du monde au Moyen-Orient, dans la vallée de Josaphat, pour être jugées par la guerre (Joël 3). Moorer et Singlaub parlent ensuite de la probabilité d’une nouvelle guerre en Corée. Nous savons que cette guerre est déjà planifiée."Moorer et Singlaub évoquent ensuite les régions où il est fortement probable que la guerre s’étende. Ils font tout d’abord remarquer que la puissance militaire américaine a été réduite de 40 % depuis dix ans. Compte tenu de ce fait, un pays comme la Chine peut se jouer de Taiwan, si le gros des forces américaines est concentré au Moyen-Orient". En 1952, les Illuminati ont publié une carte faisant apparaître Taiwan comme faisant partie de la Chine continentale. Nous commençons à voir la réalisation de leur plan, qui prévoit de permettre à la Chine de reprendre possession de Taiwan, au moment où l’Amérique sera "occupée ailleurs".
  27. Moorer et Singlaub ont ensuite évoqué à nouveau le problème de la Corée. "Il existe une éventualité pire encore. La Corée du Nord peut déclencher une invasion de la Corée du Sud. Elle cherche à le faire depuis longtemps. Plus de 30.000 soldats américains sont stationnés près de la zone démilitarisée. Le Général Singlaub, qui connaît très bien la Corée, doute que les forces américaines puissent repousser une invasion des divisions blindées nord-coréennes. Il pense que les Etats-Unis seront sans doute conduits dès le départ à utiliser des armes nucléaires tactiques pour stopper leur avance. Moorer ajoute : "C’est le problème principal ! Si les Etats-Unis concentrent trop de forces dans une seule région, certains ennemis de l’Amérique peuvent saisir l’occasion pour attaquer"." Les Etats-Unis ont tellement réduit leurs effectifs militaires en Corée, que nous devrons sans doute recourir immédiatement à l’arme nucléaire pour repousser toute invasion. Cette probabilité signifie aussi que la Corée du Nord sera incitée à déclencher une attaque massive avec des moyens non-conventionnels, c’est-à-dire nucléaires, chimiques et bactériologiques. L’un de mes amis est un ancien major de l’armée. Il a fait de fréquents séjours en Corée. Il est spécialisé en logistique. Il craint, si les Nord-Coréens attaquent avec des armes non-conventionnelles, qu’ils puissent détruire nos stocks de matériel militaire, de fournitures et de munitions situés en Corée du Sud. Même s’ils sont actuellement protégés, ces stocks sont très vulnérables à une attaque menée avec des missiles nucléaires. Cette situation rendrait impossible l’expédition de nouvelles troupes américaines en Corée, pour renforcer les troupes américaines et coréennes déjà sur place. Il se pourrait que ces renforts soient à court d’équipements et de munitions pour aller au combat ! Pire encore, la Corée du Nord, pour attaquer avec des armes non-conventionnelles, pourrait attendre que les renforts américains soient arrivés en Corée. Le massacre serait alors épouvantable. La Corée du Nord possède des missiles opérationnels capables de lancer des charges nucléaires. Le Pentagone ne peut donc absolument pas exclure une telle attaque contre des troupes US en Corée.

                               Le problème du canal de Panama.

    Nous l’avons déjà démontré dans un article précédent, les Illuminati, dès 1952, avaient prévu que les Etats-Unis devaient cesser d’exister en tant que nation indépendante, dès que le Nouvel Ordre Mondial serait instauré. Les Etats-Unis seraient alors divisés en cinq zones contrôlées par des forces de police étrangères. Les Chinois doivent, selon ce plan, prendre le contrôle de la zone qui s’étend du canal de Panama jusqu’au nord de Los Angeles. On peut donc comprendre pourquoi le Président Jimmy Carter a commencé le processus de cession du canal de Panama. Depuis lors, aucun de nos Présidents successifs, de Ronald Reagan à Bill Clinton, n’a rien fait pour empêcher cette voie stratégique de tomber entre les mains d’un ennemi mortel. Nous avons eu l’occasion de publier une série d’articles intitulés "La Présidence fatale de Clinton". Nous y détaillons toutes les actions entreprises par le Président Clinton pour faciliter le massacre ultérieur d’un grand nombre de citoyens américains, sans doute sous la présidence de l’un de ses successeurs. Ces articles vous feront comprendre dans quelle situation se trouve actuellement notre pays. La cession du canal de Panama est, à notre avis, l’une des raisons pour lesquelles de nombreux soldats américains mourront au combat en Orient. Quand nous avons découvert que les Illuminati avaient promis aux Chinois le contrôle du canal de Panama dès 1952, nous avons été très inquiets. Cette inquiétude a atteint son maximum quand nous avons appris qu’un holding financier chinois, dépendant directement par l’armée chinoise, avait décroché le contrat lui permettant de contrôler les deux extrémités du canal !

  28. A présent que les événements préparant l’apparition de l’Antichrist commencent à se précipiter, voilà que deux officiers supérieurs de l’armée américaine, deux Illuminati, commencent à préparer le peuple américain au fait que la prise de contrôle du canal de Panama par les Chinois pourrait entraîner la mort de nombreux Américains, au cours de la prochaine guerre planifiée en Corée. Lisez ce qu’ils ont dit : "Les deux officiers supérieurs conseillent le gouvernement des Etats-Unis de sécuriser immédiatement le canal de Panama. Moorer a dit que les Etats-Unis ne disposent pas actuellement de troupes dans la zone du canal. Nous devons nous accorder immédiatement avec le gouvernement du Panama, pour qu’il n’y ait aucune interruption des mouvements de la marine de guerre américaine entre l’Atlantique et le Pacifique. Singlaub fait remarquer que tout blocage du canal par des terroristes, ou par la Société chinoise qui gère actuellement le canal, pourrait entraîner des conséquences catastrophiques pour les forces américaines en Asie, notamment en cas d’invasion de la Corée du Sud. Les deux officiers supérieurs ont affirmé qu’un simple retard de quelques jours pourrait mettre en péril des milliers de vies américaines. Le Général Singlaub a ajouté : "Nous ne pouvons pas nous permettre de perdre le contrôle de ce canal, d’une importance stratégique extrême, pour le céder à nos ennemis "." Quand j’ai lu cette déclaration émanant d’un haut responsable militaire, j’ai failli exploser ! Tous les Chefs d’Etat-Major Interarmes connaissaient cette situation depuis 1978, lorsque le Président Carter a proposé d’abandonner la souveraineté américaine sur la zone du canal de Panama. Tous les Chefs d’Etat-Major, depuis cette date, connaissaient ce fait militaire élémentaire. Pourtant, aucun n’a agi pour empêcher cet abandon, qui fut effectif le 31 décembre 1999.A présent que nous sommes confrontés à une nouvelle guerre planifiée en Corée, lorsque la Corée du Nord attaquera la Corée du Sud, ces deux chefs militaires nous jettent le problème au visage. Ils agissent comme s’ils n’avaient jamais eu aucune responsabilité dans cette affaire, et comme si les Présidents qu’ils conseillaient n’en avaient jamais eu non plus ! Voilà maintenant qu’ils suggèrent de faire la guerre à la Chine à propos du canal de Panama ! Voici ce qu’il suffisait de faire, avant le 31 décembre 1999 : adresser un clair message au gouvernement panaméen et au gouvernement chinois, pour leur dire qu’il n’était pas question d’abandonner la souveraineté américaine sur le canal. Si nous avions fait cela, nous n’aurions pas besoin, maintenant, de faire la guerre à propos du canal, et aucun soldat Américain n’aurait eu besoin de mourir parce que nous ne pouvions plus faire passer notre flotte par le canal ! J’attire votre attention sur une chose. Quand ce désastre se produira, et quand des dizaines de milliers de soldats américains mourront en Corée, tout se passera comme si aucun dirigeant américain n’avait jamais été responsable de quoi que ce soit. On racontera aux Américains, et ils le croiront, que tous ces désastres militaires se sont produits par "accident".
  29.           Les États-Unis ne peuvent plus défendre le Koweït contre l’Irak.

    Au cours de leur interview, ces deux officiers supérieurs Illuminati nous ont fait une révélation qui est comme la cerise sur le gâteau ! Ils ont affirmé que l’Amérique ne pourrait plus empêcher une nouvelle invasion du Koweït par l’Irak ! "En dépit du large déploiement des forces américaines au Moyen-Orient, les deux officiers supérieurs croient que les Etats-Unis ne pourraient pratiquement rien faire pour empêcher Saddam Hussein d’envahir à nouveau le Koweït, comme en 1990. Même l’Arabie Saoudite court une menace similaire. Singlaub a fait remarquer que pendant la Guerre du Golfe, les Etats-Unis avaient rapidement déplacé vers le Moyen-Orient cinq divisions qui se trouvaient stationnées en Allemagne, avec tout le soutien naval et aérien nécessaire. Il n’en est plus de même aujourd’hui. Le temps de mobiliser nos forces pour prévenir l’offensive irakienne, il sera trop tard. Moorer est du même avis. Il pense que les forces américaines pourraient sans doute finir par déloger Saddam Hussein, mais que cela prendrait beaucoup de temps, et que les troupes américaines subiraient cette fois de lourdes pertes". Là encore, je me suis senti tellement trahi que mes cheveux se sont dressés sur ma tête ! Comment l’armée américaine peut-elle être actuellement si affaiblie qu’elle ne peut même plus empêcher l’Irak de réussir à envahir le Koweït ? N’avons-nous pas constamment bombardé les forces aériennes de l’Irak depuis dix ans ? Ne sommes-nous pas intervenus pour empêcher les forces de défense anti-aérienne irakiennes de menacer nos avions en patrouille, chaque fois que cela s’avérait nécessaire ? Certes, nous savons que, du moins à certaines occasions, les "représailles" américaines n’étaient que des missiles d’exercice lancés délibérément dans un désert vide, afin que les électeurs américains puissent penser que nous étions fermes et décidés.

  30. Que doit penser Israël de tout cela ? Les responsables israéliens réalisent certainement qu’ils ne doivent compter que sur leurs propres forces face à leurs ennemis arabes, et qu’il leur faut frapper fort pour vaincre ces ennemis plus nombreux qu’eux et lourdement équipés. Bien plus, les Israéliens savent qu’une victoire dans la prochaine guerre devra être synonyme d’annihilation des nations arabes qui les menacent. Il ne s’agira plus d’une simple victoire militaire comme à l’habitude. Si les Etats-Unis ne pouvaient plus soutenir Israël, l’Etat hébreu ne tiendrait pas longtemps devant la supériorité numérique des Arabes, alimentés en armes et en stratèges russes. En vérité, le Président Clinton a sans doute tout fait pour s’assurer que l’Amérique serait bien la Babylone économique d’Apocalypse 18, comme nous le démontrons dans notre séminaire N°1 !  http://www.cuttingedge.org
  31. ____________________________________________________________________________________
  32. Vient de paraître : « Conflits en zone urbaine » (collectif)

  33. La réalité d’aujourd’hui est bien une réalité urbaine : la moitié de l’humanité vit en effet de nos jours en zone urbaine. Cette population urbaine ne va cesser de s’accroître puisqu’en 2030, c’est près de 65 % de l’humanité qui vivra en ville. Comme la violence et les rivalités de pouvoirs sont et resteront, aujourd’hui comme demain, consubstantiels à la nature humaine, il a semblé indispensable aux responsables de l’Institut d’Études Géopolitiques de Genève, du Département des Relations Internationales de l’Université de Webster et du  Club Participation et Progrès d’organiser conjointement à Genève un colloque international sur le thème des « conflits en zone urbaine ». Ce sont les actes de cette rencontre qui composent cet ouvrage.
  34.     M. Gyula Csurgai émet l’hypothèse qu’un conflit identitaire se développe dans les banlieues françaises, suivant une logique ami-ennemi influencée par différents facteurs qu’il examine dans son intervention.

    Il argumente que la dialectique ami-ennemi, essence de la politique entre États selon le penseur allemand Karl Schmitt, s’est déplacée à l’intérieur de l’État, selon les logiques géopolitiques et polémologiques.

    Les attaques des jeunes des banlieues contre les forces de l’ordre, mais aussi contre les pompiers et les symboles de l’État, s’inscrivent dans cette logique ami-ennemi, symptomatique d’une situation d’avant-guerre civile.

    Selon M. Csurgai, l’affaiblissement de l’Etat-nation et l’érosion de sa souveraineté peuvent légitimer les pouvoirs des acteurs non- étatiques ayant la capacité d’assurer le contrôle et le fonctionnement des territoires de banlieue. Ce processus graduel de substitution du pouvoir de l’État peut conduire, dans les banlieues, à une situation de partage du pouvoir entre islamistes et chefs de l’économie souterraine. Oskar Baffi démontre que l’ampleur croissante que prend le phénomène des violences urbaines en Europe, notamment en France et en Grande- Bretagne,

    s’inscrit dans un processus de délitement sociétal lié tant à la gestion territoriale de l’urbanisation galopante qu’à l’intégration socio-économique d’individus majoritairement d’origine étrangère.

    ardaillon1

    Afin de cerner ce phénomène, il y a lieu de distinguer les logiques qui concernent, d’une part, les rapports qu’entretiennent ces individus avec le territoire dans lequel ils évoluent et, d’autre part, les représentations qui habitent l’imaginaire des différentes communautés — notamment ethnique, religieuse et linguistique — auxquelles ils appartiennent. En l’espèce, les réalités complexes que recouvrent les concepts d’espace et d’identité, ainsi que les enjeux vitaux qui en découlent et les intérêts particuliers qui s’y affrontent, s’enchevêtrent pour constituer un espace géopolitique à part entière : l’agglomération, entendue comme système-ville caractérisé par un centre et une périphérie. Il apparaît dès lors urgent de penser une géopolitique des violences urbaines qui fasse émerger les dynamiques de puissance qui lui sont sous-jacentes et auxquelles se rattachent des enjeux aussi bien culturels que sécuritaires, cruciaux pour l’avenir de nos sociétés. Les réflexions développées dans ce livre sont tout à fait centrales à l’heure où les conflits en zone urbaine jouent un rôle de plus en plus important dans les guerres contemporaines. La violence devient par ailleurs de plus en plus visible dans nos cités dites « sensibles », résultant en partie des rivalités entre acteurs contrôlant l’économie souterraine.

  35. http://www.youtube.com/watch?v=xfQWrsQGBiI
  36. ________________________________________________________________________________________
  37. Décidément on en reparle de+en+ de cette 3eWW qui n’a pas eu lieu, la voudrait-on qu’on ne s’y prendrait pas autrement , référence sérieuse, non? : Le Point.
  38. Le Point.fr – Publié le 01/08/2013 à 16:08

    En 1983, de hauts fonctionnaires britanniques, craignant l’éclatement d’un conflit nucléaire mondial, ont élaboré un scénario dans les moindres détails. Archives.

    Elizabeth II en juin 1983, le jour du Trooping the Colour, à Londres.

    "Je n’aurais jamais pu imaginer que ce terrible devoir me reviendrait un jour… Quelles que soient les horreurs qui nous attendent, toutes les qualités qui nous ont aidés à préserver notre liberté, par deux fois déjà lors de ce terrible siècle, nous donneront de nouveau la force dont nous avons besoin. Et alors que nous nous apprêtons à lutter contre les forces du mal, prions ensemble, et pour notre pays, et pour les hommes de bonne volonté, où qu’ils se trouvent. Que Dieu nous protège."

    Heureusement, la reine Elizabeth II n’a jamais eu à prononcer ce discours, écrit pour elle en 1983 en prévision du déclenchement de la Troisième Guerre mondiale avec l’Union soviétique et publié jeudi par les Archives nationales britanniques, après 30 ans de secret. Préparé par un comité comprenant des membres de l’armée, des services secrets et du ministère de l’Intérieur, il est extrait d’un document de 320 pages – nom de code Wintex-Cimex 83 – visant à préparer le Royaume-Uni à l’éventualité d’un conflit nucléaire proche. Dans ce discours, la reine évoque "la folie de la guerre" et "le pouvoir fatal de nouvelles technologies mal exploitées".

    33 millions de victimes britanniques estimées

    S’il semble difficile d’imaginer aujourd’hui un tel climat de tension, les hauts fonctionnaires britanniques jugeaient en 1983 la situation internationale suffisamment grave pour en conclure qu’il serait prudent de se préparer à l’annonce imminente d’une Troisième Guerre mondiale. De fait, cette même année, Ronald Reagan, alors président des États-Unis, avait décrit l’URSS comme un pays "diabolique". L’ambassadeur de Grande-Bretagne à Moscou avait quant à lui mis en garde son gouvernement contre la rhétorique guerrière du président soviétique Iouri Andropov, décrite comme "extrêmement inquiétante". Dans le scénario fictif élaboré par les hauts fonctionnaires de Whitehall il y a 30 ans, l’URSS aurait lancé des attaques conventionnelles contre l’Allemagne de l’Ouest, l’Italie, la Turquie et la Scandinavie, avant de s’en prendre au reste du "monde libre". Le nombre de victimes britanniques est estimé à 33 millions, dont un million à Londres. La seule réponse envisagée consiste en une attaque nucléaire par l’Otan contre le bloc de l’Est, avant d’empêcher la Russie de déployer son arsenal nucléaire et chimique.

    944523_540899942639272_1752526833_n

    Le comité prévoit par ailleurs la dispersion des ministres britanniques dans diverses régions anglaises, galloises et écossaises, afin qu’ils y créent de mini-gouvernements locaux. Le scénario envisage aussi la fuite d’un demi-million de Londoniens vers la campagne et – les considérations pratiques n’étant pas écartées – le risque de voir les magasins vendant de l’alcool pillés par une population affolée. Un scénario qui peut paraître étonnant aujourd’hui, mais qui démontre la vitesse à laquelle l’histoire s’écrit.

    DOCUMENT La traduction de l’intégralité du discours d’Elizabeth II annonçant la Troisième Guerre mondiale :

    "La dernière fois que je me suis adressée à vous, il y a moins de trois mois de cela, c’était pour partager avec vous le bonheur d’un Noël en famille. Nos pensées à tous étaient tournées vers les liens essentiels qui lient les générations entre elles. L’horreur de la guerre n’aurait pu paraître plus lointaine, alors que ma famille et moi-même partagions la joie des fêtes avec la famille formée par le Commonwealth.  Aujourd’hui, la folie de la guerre s’étend de nouveau sur le monde et notre courageux pays doit se préparer à survivre, confronté aux pires obstacles. Je n’ai jamais oublié la peine et la fierté que j’ai ressenties avec ma soeur lorsque, depuis notre nursery, nous avons écouté les mots inspirés déclamés par notre père en ce terrible jour de 1939. Je n’aurais jamais pu imaginer que cet horrible devoir me reviendrait un jour. Nous savons tous que les dangers auxquels nous devons faire face aujourd’hui sont bien supérieurs à ceux traversés auparavant au cours de notre longue histoire. L’ennemi n’est plus un soldat armé d’un fusil, ni même un pilote bombardant nos villes, mais le pouvoir fatal de nouvelles technologies mal exploitées. Mais, quelles que soient les horreurs qui nous attendent, toutes ces qualités qui nous ont aidés à préserver notre liberté par deux fois déjà lors de ce terrible siècle nous donneront de nouveau la force dont nous avons besoin. Mon mari et moi-même partageons avec de nombreuses familles à travers le pays la peur de perdre ces fils, filles, maris et frères qui sont partis pour servir leur pays. Mon fils adoré Andrew est en ce moment même sur le terrain, auprès de son unité, et nous prions sans cesse pour sa sécurité et celle de tous les soldats qui comme lui servent leur patrie ici et à l’étranger. C’est cette unité familiale qui constitue notre plus grande défense contre l’inconnu. Si les familles demeurent unies et fortes, offrant un abri à ceux qui n’ont pas de foyer ni de protection, alors notre volonté de survivre ne peut être brisée.

    Je vous adresse donc un message simple : aidez ceux qui en ont besoin, réconfortez ceux qui sont seuls ou sans domicile, et faites de votre famille un objet d’espoir et de survie pour les autres. Alors que nous sommes unis pour combattre ces nouvelles forces du Mal, prions pour notre pays et pour tous les hommes de bonne volonté, où qu’ils se trouvent. Que Dieu vous protège."

    _________________________________________________________________________________________

    Vidéo inédite, un must , une analyse pertinente des enjeux géostratégiques RÉELS éloignée de la doxa merdiatique, visionnez (13mn):

    Un exposé didactique comparant notre époque avec celle qui a précédé la 1ere guerre mondiale (début de mondialisation/globalisation), écoutez c’est très clair:

    Un film expliquant le lien entre le complexe militaro-industriel US et sa conséquence, faire la guerre ……..C’est du bizness , vous pigez ou vous êtes lourdingues?

    http://www.blueman.name/Des_Videos_Remarquables.php?NumVideo=2718

    ____________________________________________________________________________________

    Le scénario de l’apocalypse

    Amis français, attention ! Si vous croyez assister avec l’attaque de la Syrie à une guégerre de plus confortablement assis dans votre canapé, vous allez avoir une sacrée surprise. Le monde lisse et pépère dans lequel vous vivez, perturbé certes par la crise économique mais pas suffisamment pour remettre en question le système, est sur le point de prendre fin. Pour les puristes du vocabulaire, je précise que le mot apocalypse est utilisé dans le sens événements catastrophiques : il ne s’agit pas ici d’une énième interprétation du livre de saint Jean, sauf en fin d’article.

    Apocalypse-Now2

    Note préliminaire : rappel du contexte réel

    Avant de rentrer dans le détail des scénarios, il convient de rappeler au préalable l’objectif final des Illuminatis, c’est-à-dire de la tête de la franc-maçonnerie internationale qui dirige le monde en sous-main par marionnettes interposées : établir un Nouvel Ordre Mondial -leur monde- basé sur une triple unicité : politique (un gouvernement mondial), monétaire (une monnaie et un système monétaire mondial) et religieuse (une religion mondiale).

    Pour parvenir à cela, deux conditions sont nécessaires :

    - Réduire de ¾ la population mondiale. D’abord parce qu’il est impossible à la race humaine de survivre à long terme avec une population aussi nombreuse, surtout avec une telle exploitation de la terre ; et ensuite, parce qu’il n’est pas possible de mettre en place un gouvernement mondial viable avec autant de diversités de races, de nations, de systèmes, de peuples et de religions.

    - Provoquer des catastrophes d’envergure planétaire (concept de l’Ordo ab chaos) afin d’une part réduire la population dans les limites pré-citées, et d’autre part amener ainsi les populations restantes à considérer leur solution (1 système politique unifié et 1 religion unifiée) comme la seule valable pour obtenir une paix et une prospérité durables.
    Il va sans dire que ce projet luciférien n’est qu’un leurre, comme l’a parfaitement expliqué saint Paul « Quand les hommes diront ‘paix et sécurité’, c’est alors qu’une ruine soudaine fondra sur eux et ils n’y échapperont point. » (Thessaloniciens, V)

    999

    Pour finir ces notes préliminaires avec le point de vue eschatologique, il faut savoir que la période que nous vivons n’est ni plus ni moins celle de la Fin des Temps des Nations, celle prophétisée dans l’Apocalypse de saint Jean, celle qui verra l’avènement de l’Antéchrist, et qui correspond à la plus formidable bataille entre les forces célestes et les forces du mal qui ait jamais existé. Ceci permet d’ailleurs de comprendre l’objectif sous-jacent : Les Ecritures nous disent que Dieu accordera, pour une courte période, un pouvoir immense à Lucifer, le prince des ténèbres, un pouvoir tel qu’il lui permettra même de détruire son Eglise. Ce pouvoir aura son apogée avec le règne de l’Antéchrist, qui durera 42 mois selon l’Apocalypse. Lucifer va profiter de cette période pour se faire adorer comme dieu et à la place de Dieu, via l’Antéchrist : c’est ça son objectif final. Et le second, qui lui est associé, consiste à damner le plus d’âmes possible afin de les mener en enfer. L’enjeu n’est pas de rendre les humains heureux, c’est de récolter plus d’âmes que l’autre. Dans ce contexte, les Illuminatis, créatures de Lucifer, vont lui offrir le plus beau des cadeaux : le sacrifice humain à l’échelle planétaire. Un châtiment permis par Dieu pour nous punir de nos crimes et de nos iniquités. Enfin, je suggère au lecteur de relire d’abord mon article nous entrons dans une zone de turbulences, où je développe la théorie du changement de paradigme par un événement soudain et dévastateur. Mais surtout, j’y explique que pour basculer, il faut s’attendre non pas à un grand événement, mais à une cascade d’événements tous plus dramatiques les uns que les autres.

    246798_115448191877235_100002361644220_151215_3873007_n

    Scénario 1 : la 3ème guerre mondiale d’Albert Pike

    Ces dernières années, nous avons assisté à une redistribution des cartes dans le monde arabe, en Afrique du Nord et au Proche-Orient. Dans trois pays frontaliers, la Tunisie, la Libye et l’Egypte, des régimes stables ont été remplacés par des régimes islamistes et baignent depuis dans une instabilité permanente. Cette instabilité bloque d’une part la reprise économique et plonge d’autre part les populations dans une impasse politique. En effet, les gouvernements ouvertement musulmans qui ont fait suite à des régimes laïcs se sont révélés des échecs. Les populations de ces trois pays ont perdu à la fois leurs espoirs dans un renouveau économique et dans un renouveau politique. Une impasse totale. Ces populations excédées, sans espoir et qui n’ont plus rien à perdre sont psychologiquement prêtes pour la suite. D’autres pays musulmans ont été touchés par des tentatives de déstabilisation : le Maroc, la Turquie et bien sûr la Syrie. D’autres enfin sont étonnement calmes. Je pense à l’Algérie. Je me demande si ce dernier domino ne tombera pas en même temps que la France. Plonger l’Algérie dans le chaos, comme ses voisins, c’est assez facile. Une guerre de succession au décès de Bouteflika (accélérer sa mort se serait pas dur) suffirait. Mais comme l’Algérie est historiquement très liée à la France, si les deux pays s’effondraient en même temps, la probabilité d’un afflux énorme de réfugiés viendrait aggraver considérablement les problèmes de l’hexagone… réalisant ainsi la vision (prophétique ?) de Jean Raspail dans le Camps des Saints.

    targetting-iranBien. Nous venons de voir que l’Afrique du Nord est prête, la poudrière est en place.

    Au Proche-Orient, la stratégie d’encerclement de l’Iran est presque terminée. Le 11 septembre a permis de placer sous domination américaine l’Afghanistan et l’Irak, et de tenir à distance le Pakistan. La Turquie et la Jordanie sont déjà sous la coupe américaine. Le domino suivant qui devait tomber, c’était la Syrie. Car derrière la Syrie, l’objectif final est bel et bien l’Iran. Si Assad était tombé plus tôt, tant mieux, la Syrie aurait rejoint l’Egypte et la Tunisie au sein du club des pays déstabilisés, ruinés et ingouvernables. Une aubaine pour Israël : diviser, c’est régner. Mais réfléchissons une minute : actuellement, la Syrie, même avec Assad, est bien dans ce cas-là ; elle est en plein chaos. Alors pourquoi l’attaquer ? Parce qu’ils devaient finir par l’Iran, déclenchant ainsi la 3ème guerre mondiale, ce que tout le monde sait depuis des années Mais comme la Syrie résiste, l’OTAN va devoir « traiter » ces deux pays en même temps.

    255961_120063404749047_100002361644220_181034_4438247_o
    Or attaquer la Syrie, c’est attaquer l’Iran.
    Parce que les deux pays sont alliés.
    Parce que, au travers de la Syrie, c’est l’Iran qui est visée.
    Parce que, même si l’Iran n’intervient pas dans le conflit, on fera comme si, quitte à créer un false flag, c’est-à-dire accomplir nous-même une agression contre nos propres forces en désignant l’Iran comme coupable. Exactement la même stratégie qu’en ce moment en Syrie avec l’affaire des gaz chimiques. Le régime d’Assad est bien le dernier qui utiliserait de telles armes, ne serait-ce parce qu’il sait que les yeux du monde entier sont braqués sur lui et que les occidentaux n’attendent que ça pour intervenir. De son côté l’OTAN a besoin d’un prétexte pour intervenir : ils ont créés, formés et armés les rebelles uniquement pour ça. Le false flag en Iran serait le prétexte à une riposte et déclencherait donc officiellement les hostilités avec ce pays. Or derrière l’Iran et la Syrie, il y a leurs deux puissants alliés, la Russie et la Chine. C’est pourquoi ils n’attaqueront la Syrie qu’au dernier moment, et ce moment se rapproche.

    L’enjeu ? L’énergie, pétrole et gaz ? Le contrôle monétaire pour maintenir le roi-dollar ? Ce sont des illusions.

    Albert Pike

    Albert Pike

    Le véritable enjeu est eschatologique, il consiste à réaliser le plan conçu par leur grand pontife Albert Pike en 1871 et d’inspiration directement luciférienne. Ce plan a été révélé par William-Guy Carr dans son livre Des Pions sur l’échiquier en 1954 :

    « La troisième guerre mondiale doit être fomentée grâce aux divergences que les agents des Illuminatis attiseront entre sionistes politiques et dirigeants du monde musulman. On doit diriger la guerre de façon à amener la destruction de l’Islam (le monde arabe y compris la religion de Mahomet) et du Sionisme politique (y compris l’Etat d’Israël). Dans le même temps, les autres nations une fois de plus divisées entre elles à ce propos, seront acculées à se combattre jusqu’à un état de destruction physique, mentale, spirituelle et économique totale. »

    Vous avez bien lu : affrontement Israël et alliés (dont Etats-Unis et Union Européenne) face aux Etats musulmans et alliés (dont Russie et Chine) menant à l’éradication des musulmans et de l’Etat moderne d’Israël. Oui, Israël est condamné et ils le savent.

    259734_119868708101850_100002361644220_179910_7520848_o

    Survolons un peu maintenant ce que donnerait cette 3ème guerre mondiale selon le scénario 1 :

    Au Proche Orient

    a) Une intervention militaire de l’OTAN en Syrie serait suivie immédiatement, ou du moins très vite, d’une extension du conflit à l’Iran, soit parce que ce dernier intervient en faveur de son allié, soit parce qu’on le forcerait à entrer dans le conflit par false flag interposé.

    b) S’ensuivrait une conflagration générale avec une multitude de conflits, soit entre pays musulmans (chiites contre sunnites), soit en fonction des camps (camp occidental contre camp oriental).

    c) Ceci raviverait bien évidemment les antagonismes entre israéliens et palestiniens, touchant ainsi probablement l’Egypte.

    c) Ces conflits s’accompagneront très probablement de guerres civiles : les motifs économiques, religieux, tribaux ou politiques ne manqueront pas.

    Starnite01

    Dans le monde entier

    a) La Russie ne peut pas rester indifférente au conflit, elle a même répété de façon constante son soutien aux régimes d’El Assad et de Téhéran. Même si la Russie ne réagit pas militairement dans un premier temps, elle sera forcément amenée à prendre position. L’extension du conflit à l’Iran ne lui laissera plus le choix.

    b) La Chine, inquiète pour ses approvisionnements, devrait s’engager sur la même ligne que la Russie et faire front commun avec les russes.

    c) Il n’est pas impossible que d’autres pays profitent de la situation, comme la Corée du Nord agressant la Corée du Sud, l’Inde et le Pakistan, en contentieux permanent, ou la Chine et le Japon au sujet des îles Senkaku.
    Dans ce domaine, il sera très difficile de faire la différence entre false flags et agressions réelles. Je veux dire par là que le contexte serait idéal pour éliminer certains gêneurs comme la Corée du Nord, ou s’en servir pour « nettoyer » quelques contrées.
    N’oubliez pas que la technique suggérée par Pike et déjà appliquée par les Illuminatis dans le passé, consiste à faire s’affronter deux entités que l’on contrôle en réalité toutes les deux, chacune ayant un rôle à jouer avant d’être elle-même détruite.
    C’est ce qui va se passer pour Israël.
    C’est ce qui va se passer pour les Etats-Unis.
    C’est ce qui va se passer pour une bonne partie de l’Union Européenne.
    Quand à l’issue de ces conflits, j’ai une position assez proche de celle de Baba Vanga (oui, je sais, c’est une prophétesse controversée, mais comme le disait saint Paul dans Thess. 1, 20-21 : « Ne méprisez pas les prophéties, mais éprouvez tout et retenez ce qui est bon ») qui disait que la 3ème guerre mondiale commencerait sous le règne du premier président noir américain, qu’elle démarrerait de façon conventionnelle d’abord, et qu’ensuite on verrait l’emploi d’armes nucléaires et chimiques.
    Mais, comme d’autres prophéties nous le laissent entendre, il ne faut pas s’attendre à un conflit nucléaire généralisé, mais plutôt localisé.

    3671090321_c635069e95_o

    Les répercussions dans les pays occidentaux

    Pour ceux qui croient que la guerre contre la Syrie va ressembler aux conflits libyens ou maliens, ils vont avoir un réveil pénible. Les dirigeants de notre pays, eux, savent bien ce qui va se passer, d’ailleurs Christiane Taubira prend les devants avec son projet de « peine de probation » : toutes les racailles seront disponibles pour piller le pays.
    Car, qu’est ce qui nous attend ?

    a) Un conflit en Syrie puis en Iran, c’est le blocage du golf persique. Non pas que les iraniens le fassent, mais les américains, eux, s’en chargeront, et de tout façon le monde économique fera comme si.
    Le baril de pétrole passera instantanément à 200 dollars.
    Le pétrole à 200 dollars, ou plus, couplé avec une guerre au Proche-Orient, même sans intervention russe, c’est, y compris chez nous :

    crise-financiereb) L’effondrement dans la foulée des principales places boursières. Comme parade les Etats fermeront les bourses, paralysant encore plus les économies.

    c) Des difficultés d’approvisionnement et de transport dues au coût de l’énergie. On rentre dans un scénario évident d’hyperinflation.

    d) Un probable bank run, c’est-à-dire que les gens vont se précipiter pour retirer leur argent des banques. Bank run ou autre, l’Etat fermera les banques. Elles sont restées fermées 10 jours à Chypre en mars dernier. Vous imaginez la France 10 jours guichets fermés ? Sans compter que les banques fermées, cela signifie : plus de virements, plus de salaires, plus de cartes bleues…

    e) La suite logique, c’est des faillites en chaîne d’entreprises, à cause de l’hyperinflation, du coût de l’énergie, de la fermeture des banques, etc…

    f) Mais c’est aussi la faillite des particuliers : pas d’argent qui rentre ou des licenciements en pagaille, c’est pas de sous pour régler les factures. Or, on l’a vu, la facture énergétique va exploser, mais aussi tout le reste (alimentation, médicaments…).

    g) Difficultés de paiement, cela veut dire difficultés d’approvisionnement et baisse -voir absence- des rentrées fiscales. Ce sera donc aussi la faillite des collectivités locales, de la sécurité sociale, et enfin de l’Etat.

    h) Les points e, f et g impliquent des ruptures d’approvisionnement en énergies, c’est-à-dire dans le meilleur des cas, des coupures momentanées d’électricité et de gaz. Pas d’électricité, c’est plus rien ; pas d’internet, pas d’informatique, pas de frigo, pas de congélateur, pas de lumière, pas de chauffage, pas de télé… et nous serons en automne…
    Il faut s’attendre aussi à des perturbations dans les transports en commun : pas de voitures (essence trop chère) mais aussi pas de trains…

    i) La suite n’est pas difficile à imaginer : le pays virera vite à la guerre civile. Comme Taubira a vidé les prisons, ce sera encore plus facile. Vous ajoutez à cela un afflux de réfugiés en provenance de pays connaissant les mêmes difficultés… ils pilleront d’abord pour voler… ensuite pour manger… et ils finiront par occuper votre maison.
    Résultat : application de la loi martiale.

    Vous pouvez répliquer ce scénario à tous les pays développés, Etats-Unis compris.
    Un dernier mot : là aussi, les false flags sont à prévoir pour accélérer le chaos. Par exemple, un virus informatique qui attaquerait les banques ou les centrales nucléaires, et qui bien entendu serait présenté comme provenant d’Iran, à titre de représailles. Le plan des Illuminatis n’est pas pour autant terminé.On a vu : guerres entre nations, guerres civiles, effondrement économique généralisé et famines. Il manque les épidémies, pensez à les insérer dans le programme, c’est le moyen le plus efficace qui sera utilisé pour réduire la population mondiale.

    main-yu-432002-jpg_287922

    Scénario 2 : le killshot

    Dans le scénario 1, on part du principe que l’attaque de la Syrie et/ou de l’Iran sera le déclencheur de la 3ème guerre mondiale et de l’effondrement économique généralisé qui en découlera. Une question vient immédiatement à l’esprit : pourquoi attendre autant de temps ?
    Qu’est ce qui empêchait l’OTAN d’enclencher cette guerre dès 2011 ou 2012 ?
    Tout était pourtant déjà en place. Qu’est ce qu’ils attendent ? Le moment idéal ? Oui mais, à force, le contrôle ne risque-t-il pas de leur échapper ? Il est nécessaire à ce stade de donner une fois de plus une explication eschatologique : les Illuminatis, qui forment le haut de la pyramide, sont également appelés par les Ecritures la Synagogue de Satan. Ces gens-là tirent leur puissance d’un pacte signé avec le diable, ce sont des lucifériens. Ils pratiquent une très puissante magie noire leur permettant de prendre leurs instructions directement auprès de Lucifer. Vous m’avez bien lu et je ne plaisante pas : c’est le prince des ténèbres en personne qui mène le jeu, fixe les actions et les dates.

    Une précision cependant. Selon Mgr Gaume dans le Traité du Saint Esprit, « Dieu maintient la puissance des démons dans de justes limites » et il rappelle que « Le dernier des livres sacrés [l’Apocalypse], annonçant ce qui doit arriver à la fin des temps, nous montre quatre démons chargés de punir la terre, la mer et leurs habitants ; mais recevant, suivant les interprètes, mission de Dieu par le ministère des bons anges. »
    Par conséquent, Satan et ses sbires sont aussi des instruments de la colère de Dieu pour châtier les hommes. Satan reçoit de Dieu, par le biais de ses anges, des informations et des autorisations de nuire. A partir de cela, les instructions que Satan transmet aux Illuminatis sont donc fiables et c’est pourquoi lui seul peut donner le feu vert pour tel ou tel événement.
    C’est pourquoi aussi personne, ni les insiders, ni les membres des familles des Illuminatis ni même le plus haut niveau de ceux-ci ne connaît les dates à l’avance.
    Faut-il accorder pour cette raison du crédit aux prophéties formulées par des satanistes, à l’instar d’Albert Pike, ou lors de fausses apparitions ? Oui, mais en partie, car évidemment le Malin se plaît aussi à tromper le monde… c’est la désorientation diabolique dénoncée par sœur Lucie.

    430216_1172606901_n   J’en viens à l’hypothèse du scénario 2 : ils n’ont engagé aucun grand événement jusqu’à maintenant car ils attendent le déclenchement de quelque chose qui ne vient pas d’eux et qui est en rapport avec le ciel.

    Ça ne vient pas d’eux parce qu’il attendent le feu vert ou l’info via Lucifer lui-même.
    C’est en rapport avec le Ciel car toutes les prophéties bibliques, mariales et autres sont très claires sur le sujet : le prochain châtiment viendra du ciel, au sens propre comme au figuré.

    Je m’explique. Il y a en réalité 2 possibilités :

    a) Soit il s’agit d’un événement humain, c’est-à-dire maîtrisé par les hommes à partir d’armes secrètes, mais ayant pour but de faire croire à une manifestation surnaturelle.
    Par exemple : le projet Blue Beam ou le système HAARP.

    - Le projet Blue Beam consiste à utiliser des technologies avancées pour illusionner les populations sur la nature, l’origine et le but de l’événement. Cela peut être l’Avertissement de Garabandal, où une grande croix sera visible dans le ciel par le monde entier pendant plusieurs jours. Tout à fait réalisable par une combinaison de satellites. Blue Beam peut servir aussi à organiser et cautionner une révélation d’Extra-terrestres. J’en parle plus loin.
    Enfin, il peut servir à masquer un gigantesque false flag, par exemple un énorme orage électromagnétique perturbant les communications ou l’électricité, provoqué par une arme secrète et présenté comme la conséquence d’une éruption solaire.

    resurrection

    - Le programme HAARP de son côté, permet de créer des événements climatiques sur-mesure, tels que ouragans, tremblements de terre, tempêtes, tsunamis.
    Variante d’HAARP : provoquer des séismes à partir de micro-bombes nucléaires enfouies. Comme ils l’ont fait pour le Japon en mars 2011. Dans cette hypothèse (a), les Illuminatis maîtrisent le programme mais pas la date, qui leur sera donnée au dernier moment. D’où la mise en place progressive du conditionnement psychologique des foules et la préparation active des pays.

    b) Soit il s’agit d’un événement purement surnaturel, connu de l’oligarchie, mais qu’elle subit au même titre que les autres.

    nibiruJ’emploie le terme surnaturel à dessein car, même si on lui donne une explication astronomique, sa présence à ce moment précis et ses conséquences sur la terre n’ont pas le hasard pour origine.
    Ces événements, il y en a deux dont on parle de plus en plus : la comète ISON et la Planète X (appelée aussi Nibiru ou second soleil).

    - A tort ou à raison, de nombreux articles ne considèrent pas la comète ISON comme une comète de plus mais bien comme un envoyé du ciel aux conséquences apocalyptiques. Le major ED Dames, qui est tout sauf un hurluberlu, envisage sérieusement un killshot (éruption solaire massive destructrice) qui mettrait fin à notre civilisation à la fin de l’année 2013 au moment du passage de la comète. D’autres observateurs indiquent que la comète devrait arriver avec un cortège de météorites. De plus, il faut s’attendre non pas à UN killshot mais à DES killshots à répétition, suivis évidemment de l’effondrement économique généralisé et aussi d’une pandémie mondiale.

    - Mais pour certains, la comète ISON ne serait que le précurseur d’un autre intrus beaucoup plus important : la planète X, ou Nibiru, considérée pas moins comme un deuxième soleil ! Là aussi, l’apparition de cette planète et de ses satellites dans notre système solaire ne peut être que profondément destructrice. A rapprocher des prophéties bibliques sur le sujet.

    Pendaison-de-saddam-hussein

    Cette hypothèse (b) expliquerait beaucoup de choses : les abris souterrains construits un peu partout dans le monde, les préparatifs de la FEMA (vastes camps vides, cercueils en grand nombre, munitions et dernièrement rations alimentaires), les énormes réserves entreprises par la Chine et la construction par celle-ci de villes fantômes, le système financier maintenu artificiellement alors qu’il est déjà mort, et bien entendu ces guerres et préparatifs de guerres qui traînent en longueur. Car l’oligarchie et un certain nombre d’initiés sont au courant de cet événement majeur, ils s’y sont préparés, et ils savent qu’il se rapproche.
    Curieusement, la fin de l’année 2013est généralement citée, confirmant ma propre analyse : après le 13 octobre, tout commencera.

    c) Soit il s’agit d’un mix de (a) ou (b) avec une révélation d’extra-terrestres.

    Là je vais devoir faire court sur un sujet qui mériterait un livre entier. Je vous conseille notamment de lire la série Exo-Vaticana de Tom Horn, traduit par crashdeburg ; cette enquête montre bien l’utilité d’extra-terrestres pour assurer le changement de paradigme et l’unification des religions. Lucifer ne cherche pas seulement à damner les hommes, il veut aussi se faire adorer comme le seul dieu ; dans ce contexte, l’intervention des démons de l’air sous la forme d’extra-terrestres prend tout son sens. Curieusement, on retrouve le même sens, ou du moins le même scénario chez les différentes fédérations galactiques qui nous parlent sur internet. Il s’agit ni plus ni moins d’une Illumination de la conscience via la révélation de nos origines par des ET faisant la jonction avec leurs confrères sur terre et sous terre (en gros les démons de l’air rejoignent les démons de l’enfer et les nephilims). J’espère pouvoir faire un article complet sur ce sujet, mais en attendant accrochez-vous, car si c’est bien ce que je suspecte, ça va être décoiffant !

    mere protege son enfant

    Scénario 3 : les deux précédents scénarios réunis

    En effet, le scénario 1 [guerre contre la Syrie et l’Iran générant la 3ème guerre mondiale, le chaos économique et la guerre civile] n’est pas incompatible avec le scénario 2 [killshot, ou événement apocalyptique en provenance du Ciel]. Ils peuvent tout à fait se compléter.
    C’est-à-dire que les Illuminatis déclencheraient la 3ème guerre mondiale un peu avant la série de killshots, celle-ci venant donner le coup de grâce à une situation déjà catastrophique. Certains Etats pourraient même en profiter pour faire usage d’armes nucléaires… à un tel niveau de confusion, on ne verra pas grand-chose. Dans ce cas, je verrai plutôt la pandémie générale après, en fin de parcours, mais c’est juste un pressentiment.

    4 cavaliersTerminons par le test de l’Apocalypse.
    Je sais que l’interprétation de l’Apocalypse n’est pas chose facile, mais il était tentant d’essayer de faire le rapprochement avec les sceaux (Apoc. VI 1-17) :

    - Premier sceau : cavalier sur cheval blanc, qui part en vainqueur. C’est Notre-Seigneur qui annonce son retour.

    - Deuxième sceau : cheval roux, cavalier équipé d’une grande épée, qui a le pouvoir de retirer la paix. C’est donc le symbole de la guerre.

    - Troisième sceau : cheval noir, et description communément interprétée comme celle de la famine.

    - Quatrième sceau : cela devient intéressant « Je vis paraître un cheval de couleur pâle. Celui qui était monté dessus s’appelait la Mort, et l’enfer le suivait ; on leur donna pouvoir sur les quatre parties de la terre, pour y faire mourir les hommes par l’épée, par la famine, par la mortalité et par les bêtes sauvages ».
    On leur donna : le 4ème sceau reprend les deux premiers cavaliers, celui de la guerre et celui de la famine, et y ajoute celui de la peste (mortalité) et de la guerre civile (les bêtes sauvages : les révolutionnaires ou la racaille, au choix). Il précise également que l’ensemble a pour but de propager la mort sur toute la terre et qu’ils sont aidés pour cela de tous les démons de l’enfer. Au 4ème sceau, on a donc bien un ensemble d’événements apocalyptiques ayant tous la même source et s’accomplissant au même moment. C’est-à-dire le scénario 1.

    - Cinquième sceau : Dieu regroupe les premiers justes tués par les cavaliers. Il nous indique par là qu’il y aura de nombreux martyrs à cette époque (contredisant ainsi la thèse de l’enlèvement de l’Eglise), et qu’il y en aura d’autres. Ce n’est donc que le début.

    - Sixième sceau : « Il se fit un grand tremblement de terre, et le soleil devint noir comme un sac de crin, la lune entière parut comme du sang, et les étoiles du ciel tombèrent vers la terre. Et le ciel se retira comme un livre qu’on roule, et toutes les montagnes et les îles furent remuées de leur place ». Cette première partie, au sens littéral, décrit bien un événement cosmique hors norme. Or, la planète X est présentée aujourd’hui comme un second soleil, et sa présence devrait provoquer de grands bouleversements, y compris séismes, éruptions et tsunamis. Or cet événement est en même temps ou juste après ceux du 4ème sceau. Saint Jean continue : « Et les rois de la terre, et les grands, et les généraux, et les riches, et les puissants et tout esclave ou homme libre se cachèrent dans les cavernes et les rochers des montagnes » en reconnaissant la colère de Dieu. Voilà encore un descriptif saisissant : non seulement la terre entière est effarée (mais qui ne le serait pas ?), mais tous vont se cacher sous terre ! Leurs fameux complexes souterrains… et que dire des déclarations de cette insider qui affirme qu’il faut s’enfoncer à au moins 3 mètres car tout sera brûlé.
    Pile le scénario 2. …….A partir du 6ème sceau, Dieu fait le tri : il marque les 144 000 justes, c’est-à-dire la multitude qui reste fidèle à sa Parole. Chacun choisit son camp. Car les 7 trompettes qui suivent décrivent l’avènement de l’Antéchrist.

    Nous allons donc vivre en direct dans les mois qui suivent les 7 sceaux de l’Apocalypse.

From → Uncategorized

8 Commentaires
  1. BLANDIN permalink

    qu’on le veuille ou non , nous aurons un gouvernement mondial.La seule question est de savoir si l’on y aboutira par le consentement ou par la force" James Warburg devant le sénat américain 17 février 1950

  2. Excellent article je m’intéresse a ce sujet depuis quelques années j’avait lu un livre les rythmes dans l’histoire il y’a eut 3 guerres puniques sous l’empire romain il y’aura bien une 3 ème guerre mondiale car certaines choses se répète dans l’histoire!

  3. Techniques. Fortunate enough everyone I discovered your web blog by chance, that i’m taken aback precisely why this specific coincidence wouldn’t occurred before! We book marked that.

  4. Ci-joint deux ouvrages pourront vous aidez à comprendre mieux les événements de la fin des temps:
    "Ultime appel de Dieu avant la fin de notre génération"
    "Révélations de la fin de temps: l’enlèvement de l’Eglise et le retour de Jésus-Christ"
    Les éditions Oasis ou directement sur le site de l’auteur: http://www.apocalypse-revelations-bible.com

  5. Je visite souvent mais je n’étais jamais remontée aussi loin. Là j’avoue
    que je suis assez sidérée et que je n’adhère pas du tout à ce mélange
    douteux guerres et apocalypse. Depuis que le monde existe les gens se
    sont toujours joyeusement étripés. De grandes civilisations ont disparues
    et continueront de disparaître, nul besoin d’apocalyspe pour celà, l’ambition des hommes y suffit. Les pauvres crèvent ou se fortifient, et jusqu’à
    présent en consultant le passé je n’ai pas trouvé un seul empire qui ne
    se soit écroulé, pendant que lentement d’autres se construisaient. J’ai
    dit empire et non civilisation; les empires ne se soutiennent que par
    la force des armes et tôt ou tard la force change de camp, soit qu’ils
    sont vaincus, soit qu’ils pourrissent de l’intérieur et s’écroulent d’eux-
    mêmes. Une chose est certaines le nombre d’ennemis qu’ils se fabriquent
    vont croissant. Parfois des alliances qu’on aurait jamais pu imaginer
    se sont crées dans la nécessité et ont combattu ensemble. Et puisque
    nous sommes en pleine supposition, imaginons une guerre entre la France
    et le Maroc, l’Algérie, la Tunisie ou encore la Turquie de nos jours,
    j’ose à peine imaginer l’étripage à l’intérieur de l’hexagone. Mais
    imaginons que la France, enfin, s’élève contre la puissance Américaine;
    à l’intérieur même de la France, nous pourrions devenir à l’exemple
    des Sabins et des Romains un seul et même peuple. Une citation que
    j’ai gardé en mémoire: Un peuple fort est un peuple qui n’a qu’un
    seul regard tourné vers l’ennemi extérieur. Un rêve? sans doute mais
    pas plus que le récit ci-dessus. J’ai beau être chrétienne, il ne
    faut pas assaisonner l’histoire comme on voudrait qu’elle fût. P.Karl
    09/03/14.

    • je reconnais ici avoir fait dans le sensationnel pour racoler un peu…..merci fidèle visiteur pour votre com pertinent…..

  6. borisniper permalink

    Je pense qu’ils en ont trop pris la ^^,
    Il ne faut pas chercher le plan la ou il y a beaucoup trop de conflit en sous main. On ne voit que la résultante de forces immenses qui se battent en secret. Je ne crois pas à l’existence d’un grand plan.
    m’enfin ça occupe de lire tout ça.

Trackbacks & Pingbacks

  1. Longchamp pas cher

commentaires totalement libres , défoulez vous!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 67 autres abonnés

%d bloggers like this: